Patrick Melchior, maire de Farnham et préfet de la MRC Brome-Missisquoi.
Patrick Melchior, maire de Farnham et préfet de la MRC Brome-Missisquoi.

L’Estrie et la Montérégie s’unissent pour marteler le message

Les maires et préfets de l’Estrie et de la Montérégie s’allient pour demander à leur population et aux propriétaires de résidences secondaires de respecter les consignes de prévention et l’interdiction des déplacements inutiles entre les régions.

Les préfets des MRC Brome-Missisquoi, de Memphrémagog, Vaudreuil-Soulanges, des Sources, ainsi que les maires de Magog, Bromont et Sutton partagent à l’unisson leur inquiétude face au nombre de cas de COVID-19 dans la région. À 14 h samedi, 1182 personnes avaient été testées positives au coronavirus en Estrie (499) et en Montérégie (683).

Certaines municipalités sont de fortes destinations touristiques, ce qui pourrait causer un problème de propagation de la maladie. Par exemple, plus de 2000 voitures de randonneurs ont été interceptées par des agents de la SQ dans la région touristique des Cantons-de-l’Est, rapporte le préfet de la MRC Brome-Missisquoi, Patrick Melchior.

Ces personnes peuvent se rendre dans les commerces locaux et c’est à ce moment-là que leur présence peut poser problème.

Quant aux weekenders, ou ceux qui ont une résidence secondaire, ils « doivent comprendre qu’ils ont accès à leur demeure seulement si cela est absolument nécessaire, précise Vickie-May Ham, mairesse de Magog. Toutefois, nous les implorons de prévoir à l’avance leurs besoins en essence et en nourriture afin d’éviter d’avoir à se rendre dans nos commerces. »

« Moins forte sera la crise chez nous, plus rapidement nos régions pourront reprendre leurs activités et accueillir à nouveau les visiteurs », ajoute M. Melchior.