Les villages ne sont pas à l’abri de la COVID-19

L’état d’urgence sanitaire a été déclaré il y a déjà un peu plus de deux semaines, pour l’ensemble du Québec. Depuis, la gestion de la crise de la COVID-19 occupe toutes les administrations municipales, et ce, peu importe leur envergure. Le Quotidien s’est intéressé à la façon dont est vécue la crise provoquée par la maladie à coronavirus dans les municipalités du Lac-Saint-Jean, dont certaines ne comptent que quelques centaines d’habitants et disposent de moins de ressources que les grandes villes. Dernier arrêt : Saint-Edmond-les-Plaines.

Malgré une pandémie qui affecte la planète entière, la vie suit son cours dans la municipalité de Saint-Edmond-les-Plaines, au Lac-Saint-Jean. Le maire Rodrigue Cantin prend très au sérieux les consignes et directives mises en place afin de limiter la propagation de la COVID-19, et ce, même si la MRC de Maria-Chapdelaine ne compte encore aucun cas. L’élu est d’avis que ce nouveau coronavirus n’est pas que l’affaire des grandes villes et que la vigilance est de mise même dans les plus petits milieux.

Mesures gouvernementales obligent, la municipalité de 385 habitants a dû revoir ses pratiques. Le maire, qui est âgé de plus de 70 ans, est en mode télétravail, comme c’est le cas pour de nombreux Québécois.

« On respecte les consignes. On travaille de la maison. La direction générale est en télétravail. On fait nos rencontres par téléphone, dont avec Zoom à la MRC. Ça continue lentement, comme ça », confie le maire de Saint-Edmond-les-Plaines, Rodrigue Cantin.

La possibilité d’attraper la maladie à coronavirus dans cette localité du Lac-Saint-Jean semble quasi impossible. Il est là le danger, pointe le maire. Les résidants doivent garder en tête que le virus n’a pas de limites géographiques. Il peut bel et bien voyager jusque dans les petites communautés.

« Au début, les gens n’y croyaient pas trop. Les consignes ne sont pas que pour les grandes villes », souligne le maire.

M. Cantin ajoute que certains citoyens reviennent tout juste de voyage. Ils ont notamment visité la Floride, l’Espagne et l’Europe.

Le respect des consignes gouvernementales est crucial pour le maire de cette localité de la MRC de Maria-Chapdelaine. L’élu a d’ailleurs signé une lettre dans le journal de la municipalité afin d’encourager les citoyens à respecter les consignes.