Mercredi, les Snowbirds ont survolé l’Hôpital de Chicoutimi, à Saguenay, dans le contexte de l’Opération Inspiration, pour saluer le travail des travailleurs du milieu de la santé qui combattent la propagation de la COVID-19.
Mercredi, les Snowbirds ont survolé l’Hôpital de Chicoutimi, à Saguenay, dans le contexte de l’Opération Inspiration, pour saluer le travail des travailleurs du milieu de la santé qui combattent la propagation de la COVID-19.

Les Snowbirds compléteront leur tour du Québec jeudi

Paul-Robert Raymond
Paul-Robert Raymond
Le Soleil
L’Opération Inspiration de l’équipe de démonstration de l’Aviation royale canadienne (ARC), les Snowbirds, se poursuivra jeudi avec un tour du Québec qui se terminera à Ottawa. Les pilotes traversent actuellement le pays de l’est vers l’ouest pour saluer le travail des travailleurs du milieu de la santé qui combattent la propagation de la COVID-19.

Mercredi, après des passages à l’Île-du-Prince-Édouard et au Nouveau-Brunswick, les neuf avions CT-114 Tutor ont survolé le Bas-Saint-Laurent (Rimouski et Rivière-du-Loup) et le Saguenay. L’équipe s’est arrêtée à la base de Bagotville pour y passer la nuit. C’est de là que le départ se fera à 9h30, selon les informations publiées dans les médias sociaux par l’équipe.

Les Snowbirds longeront le Saguenay pour ensuite faire de même le long du fleuve Saint-Laurent, avec un atterrissage prévu à 10h30, à l’aéroport Jean-Lesage.

Une fois le plein fait, l’équipe de l’ARC décollera de Québec à 12h45 pour passer à Trois-Rivières 15 minutes plus tard. Un détour se fera vers Drummondville et le survol de Granby se fera à 13h20. Ce segment se terminera à l’aéroport international Montréal-Trudeau 25 minutes plus tard après un survol de Saint-Jean-sur-Richelieu.

Enfin, pendant la fin de l’après-midi, les neuf avions décolleront à 16h15 de Montréal et voleront au-dessus de la voie maritime du Saint-Laurent jusqu’à Cornwall en Ontario. Ils mettront le cap vers Ottawa pour y atterrir à l'aéroport de Gatineau, une heure plus tard.

Les heures inscrites sont sujettes aux imprévus en raison de la météo ou d’enjeux techniques. Il est impossible de connaître précisément quels endroits seront survolés, mais surveillez les hôpitaux de près, tout en respectant les consignes de distanciation physique. «Les survols visent en priorité les hôpitaux, les premiers répondants, et les voisinages résidentiels», avait précisé mardi la sous-lieutenant Sophie Quemeneur, assistante aux requêtes médiatiques pour les Snowbirds.

Il est recommandé de consulter les pages de l’équipe dans les réseaux sociaux, soit Facebook, Instagram ou Twitter, afin d’être avisé des retards ou des imprévus.