Les policiers de Saguenay en mode sensibilisation

Fidèle à l’attitude du gouvernement provincial, le Service de police de Saguenay (SPS) a l’intention de n’arrêter aucun individu qui ne respecterait pas les mesures prises pour limiter la propagation de la COVID-19. Le lieutenant Carl Villeneuve explique que son équipe est plutôt en mode sensibilisation et prévention.

« Ce qu’il faut comprendre, c’est que nous appliquons exactement ce que le premier ministre François Legault nous demande d’appliquer, ni plus ni moins. Nos interventions se font surtout par le téléphone. Nous essayons d’intervenir le moins possible en face à face et la police n’arrêtera personne en ce moment, à moins d’un événement exceptionnel. »

Pour ce qui est des événements « de routine » sur le territoire, le lieutenant Villeneuve a expliqué qu’ils ne sortent pas nécessairement de l’ordinaire, mais que la COVID-19 alimente un certain stress social. « On demande la collaboration de tous. Il est important d’écouter les consignes du premier ministre Legault. C’est un travail d’équipe. Si nous voulons nous en sortir, il faut respecter les mesures. »

Plus d’appels à la SQ

Pour ce qui est de la Sûreté du Québec (SQ), le sergent au service des communications Louis-Philippe Bibeau confirme que le nombre d’appels citoyens est plus élevé, mais que la SQ est prête à répondre.

« Avec les nouvelles mesures, nous recevons plus d’appels où les gens nous signalent des rassemblements. Lorsque cela est nécessaire, des policiers se déplacent afin de sensibiliser les gens. Oui, nous avons le pouvoir d’intervenir, mais les arrestations ne sont pas pour le moment privilégiées. Nos opérations ont toujours lieu, mais si nous pouvons éviter les contacts avec les citoyens, nous le faisons. »