Les personnes atteintes de la fibrose kystique plus à risque

Fibrose kystique Canada demande à tous les gens atteints de cette maladie pulmonaire de demeurer à la maison. Ces personnes courent un risque plus accru d’une infection grave causée par la COVID-19. Au Québec, plus de 1200 personnes sont atteintes de la fibrose kystique (FK). Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, on compte quelques centaines de cas.

« Les informations changent continuellement, évoluent de jour en jour. Pour l’instant, on suit les recommandations du gouvernement. Donc tous les gens qui présentent déjà des problèmes de santé et les personnes âgées doivent s’isoler. C’est ce qui s’applique pour les gens atteints de la FK », précise Olivier Jérôme, directeur général régional de Fibrose kystique Canada.

Les gens atteints de cette maladie qui croient avoir été en contact avec un cas confirmé de COVID-19 peuvent contacter la clinique FK la plus près de chez eux. Ces cliniques, rappelons-le, sont intégrées dans plusieurs centres hospitaliers du Québec. Comme les gens atteints de cette maladie ne peuvent se trouver à proximité d’autres gens atteints de la fibrose kystique, ces cliniques fermées avaient été ajoutées à certains hôpitaux. Une dizaine de cliniques FK existe, dont une à l’hôpital de Chicoutimi.