Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Le gouvernement rejette l’idée des barrages pendant la relâche

Stéphane Bouchard
Stéphane Bouchard
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Le gouvernement du Québec ne compte pas instaurer de contrôles routiers entre les zones rouges et les zones orange pendant les prochaines semaines.

Le gouvernement compte plutôt demander la collaboration des corps policiers pour faire respecter les consignes en vigueur, a affirmé le premier ministre François Legault pendant un point de presse, mardi.

«On s’est aperçu que c’était plus efficace de demander aux policiers [de surveiller] les bulles familiales et le couvre-feu», a précisé M. Legault. Une attention particulière sera apportée aux secteurs touristiques.

Ceci signifie que des visiteurs provenant des régions rouges pourront venir louer une chambre d’hôtel ou un chalet au Saguenay-Lac-Saint-Jean, pourvu qu’ils respectent le concept de bulle et le couvre-feu.

L’essentiel des mesures promulguées par Québec il y a deux semaines reste en place. Les touristes ne pourront donc pas fréquenter les restaurants s’ils visitent la région.

La relâche aura lieu la première semaine du mois de mars.