Des usagers du transport en commun de Lima portent des masques ou des visières pour se protéger. Le Pérou est le pays qui a enregistré le plus de nouveaux décès dans son dernier bilan avec 3.876 morts.   
Des usagers du transport en commun de Lima portent des masques ou des visières pour se protéger. Le Pérou est le pays qui a enregistré le plus de nouveaux décès dans son dernier bilan avec 3.876 morts.   

La planète franchit le cap des 15 millions de cas de COVID-19

PARIS - La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 627.307 morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles jeudi à 11H00 GMT.

Plus de 15.253.270 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires depuis le début de l’épidémie, dont au moins 8.535.200 sont aujourd’hui considérés comme guéris.

Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations. Certains pays ne testent que les cas graves, d’autres utilisent les tests en priorité pour le traçage et nombre de pays pauvres ne disposent que de capacités de dépistage limitées.

Sur la journée de mercredi, 10.053 nouveaux décès et 266.133 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont le Pérou avec 3.876 nouveaux morts (dont 188 sur 24h et 3.688 correspondant à une révision apportée par les autorités), le Brésil (1.284) et l’Inde (1.129).

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 143.190 décès pour 3.970.908 cas recensés, selon le comptage de l’université Johns Hopkins. Au moins 1.210.849 personnes ont été déclarées guéries.

Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 82.771 morts pour 2.227.514 cas, le Royaume-Uni avec 45.501 morts (296.377 cas), le Mexique avec 41.190 morts (362.274 cas), et l’Italie avec 35.082 morts (245.032 cas).

Parmi les pays les plus durement touchés, la Belgique est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 85 décès pour 100.000 habitants, suivi par le Royaume-Uni (67), l’Espagne (61), l’Italie (58), et la Suède (56).

La Chine (sans les territoires de Hong Kong et Macao) a officiellement dénombré un total de 83.729 cas (22 nouveaux entre mercredi et jeudi), dont 4.634 décès (0 nouveau), et 78.855 guérisons.

L’Europe totalisait jeudi à 11H00 GMT 206.714 décès pour 3.007.088 cas, l’Amérique latine et les Caraïbes 173.867 décès (4.057.096 cas), les États-Unis et le Canada 152.094 décès (4.083.148 cas), l’Asie 54.096 décès (2.271.815 cas), le Moyen-Orient 23.942 décès (1.048.030 cas), l’Afrique 16.432 décès (771.160 cas), et l’Océanie 162 décès (14.936 cas).

Ce bilan a été réalisé à partir de données collectées par les bureaux de l’AFP auprès des autorités nationales compétentes et des informations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). En raison de corrections apportées par les autorités ou de publications tardives des données, les chiffres d’augmentation sur 24h peuvent ne pas correspondre exactement à ceux publiés la veille.