La CIDAL lance un fonds d’urgence pour les PME

La Corporation d’innovation & développement Alma – Lac-Saint-Jean-Est (CIDAL) lance un fonds d’urgence d’un demi-million $ pour soutenir les entreprises souffrant des impacts de la pandémie.

À l’instar de Promotion Saguenay, le bras économique de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est tient aussi à faire sa part pour aider rapidement les organisations.

« En marge des mesures atténuantes mises de l’avant par les différents paliers de gouvernement, notre équipe est à pied d’œuvre pour déployer des mesures de support aux entrepreneurs du territoire de la manière la plus concrète et rapide possible. La santé économique de la MRC de Lac-Saint-Jean-Est est l’affaire de tous », insiste le directeur général de la CIDAL, Marc Moffatt.

Le fonds d’urgence servira à appuyer les entreprises pendant la pandémie, mais aussi lors de l’après-crise. « Au-delà de l’aide actuelle, il faut aussi penser à supporter leur redressement et leur consolidation pour assurer leur pérennité », précise M. Moffatt.

Mais seules les entreprises dont les problèmes financiers découlent directement de la pandémie pourront obtenir du soutien financier. Une équipe sera d’ailleurs au travail, la semaine prochaine, pour déterminer les critères d’admissibilité.

« Nous prendrons notamment en compte le lien de causalité entre la situation financière de l’entreprise et le contexte de la COVID-19, l’urgence d’agir et l’impact de ce soutien sur la continuité de celle-ci », ajoute le directeur général de la CIDAL.

En plus de ce fonds d’urgence, la CIDAL a annoncé un moratoire complet avec congé d’intérêts pour une période de six mois pour toutes les entreprises ayant un prêt à la CIDAL. Les entreprises n’ont pas besoin d’en faire la demande. Celui-ci est appliqué à tous, automatiquement.

Afin d’ajuster ses mesures, la CIDAL a aussi acheminé un questionnaire aux quelque 1250 entreprises de la MRC pour connaître leurs besoins immédiats et leur situation actuelle.