En point de presse jeudi, le maire Pedneaud-Jobin a annoncé que le versement des taxes municipales qui était dû pour le 30 juin devra être versé au plus tard le 31 août.

Gatineau reporte le paiement des comptes de taxes

La Ville de Gatineau reportera au 31 août la date butoir pour le paiement des comptes de taxes prévu pour le 30 juin prochain. La mesure touche autant les contribuables résidentiels que commerciaux. Le conseil municipal doit entériner cette recommandation au courant de la semaine prochaine.

Le maire Maxime Pedneaud-Jobin a précisé, jeudi après-midi, que ce report pourrait représenter un coût d’environ 1 million $ pour la municipalité. «On le fait pour donner une marge de manoeuvre aux citoyens et aux commerçants qui pourraient manquer de liquidité en raison de la situation actuelle», a-t-il indiqué. 

Une deuxième mesure d’urgence s’adressant aux employés occasionnels touchés par l’annulation de la programmation municipale a aussi été annoncée par le maire Pedneaud-Jobin. «On est préoccupé par la sécurité financière et le bien-être de nos employés et c’est pour ça que l’exécutif a demandé à l’administration, jeudi matin, de maintenir la rémunération de ces employés qui se retrouvent sans travail, a-t-il expliqué. Notre objectif est double. C’est important que les gens maintiennent leurs revenus pour faire des choix pour leur bien-être et leur famille, mais c’est aussi un outil pour que les gens puissent continuer de consommer et contribuent à maintenir notre économie.»

Cette mesure toucherait environ 900 employés municipaux et serait en vigueur jusqu’à la mi-avril. Elle représenterait une dépense de 1,2 million $. «C’est un coût qui est déjà prévu au budget, ce n’est pas de l’argent qu’on ajoute, ce sont des salaires que nous aurions dû payer de toute façon, a expliqué le maire. On va aller jusqu’à la mi-avril et ensuite on va réévaluer ce que ça veut dire pour la Ville, quels sont nos autres coûts. On va aussi faire une vigie minutieuse des programmes des gouvernements fédéral et provincial afin de ne pas dédoubler nos efforts.»

Gatineau continuera aussi ses efforts en matière de distanciation sociale en fermant, dès maintenant, ses 21 comptoirs de services municipaux. Cela touche les centres de services dans les cinq secteurs de la ville, le service du greffe, la Cour municipale, le service des ressources humaines, le bureau des conseillers, le service des affaires juridiques, le service des finances et le service de l’évaluation.

«Ce n’est pas parce que les comptoirs sont fermés que les services ne sont plus offerts, a toutefois précisé M. Pedneaud-Jobin. On s’aperçoit qu’on est capable de les offrir en ligne ou par téléphone. On le fait pour limiter les contacts entre nos employés et les citoyens. Un seul comptoir demeure ouvert, il s’agit de celui qui sert à faire des tests d’eau.»

Plan d’aide économique

Les discussions entre la Ville et les principaux partenaires économiques se poursuivent et devraient mener, éventuellement, à la présentation d’un plan pour venir en aide aux commerçants qui sont très durement touchés par la crise de la COVID-19. «Mais on n’attendra pas d’avoir un plan final, fignolé par tout le monde pour annoncer des choses, a insisté le maire de Gatineau. Tourisme Outaouais, la Chambre de commerce de Gatineau et les autres peuvent aussi faire des choses de leur côté. Ce qu’on essaie de voir c’est quelles sont les actions à faire avec les fonds publics et de s’assurer de prendre la bonne mesure. On regarde nos idées, celles de nos commerçants et ce qui se fait ailleurs pour arriver à un plan municipal, mais pendant la réflexion, s’il y a une idée qui ressort avec laquelle tout le monde est d’accord on ne va pas attendre le plan final pour l’implanter.»