Les manifestations de solidarité lumineuse se tiennent devant des hôpitaux depuis le week-end dernier. 
Les manifestations de solidarité lumineuse se tiennent devant des hôpitaux depuis le week-end dernier. 

«Flash tes lumières»: restez dans la voiture, dit la police

Les gestes de solidarité devant les hôpitaux, où citoyens et travailleurs des services d’urgence se réunissent pour «flasher» leurs lumières, n’inquiètent pas outre mesure les policiers, à condition, bien sûr, que les gens respectent les mesures de distanciation et restent dans leur véhicule.

Des lecteurs nous faisaient part de leur inquiétude devant de tels mouvements, puisque les rassemblements sont interdits et qu’on nous demande de rester à la maison le plus possible.

Questionné à ce sujet, le porte-parole du Service de police de Saguenay, Bruno Cormier, a expliqué que les policiers se rendent sur place et s’assurent que les gens respectent les mesures de distanciation, en restant notamment dans leur véhicule. Pour l’instant, il n’y a pas de débordement.   

Depuis samedi, le mouvement « Flash tes lumières » s’est vite propagé devant les hôpitaux régionaux. Cette manifestation lumineuse vise à encourager les travailleurs de la santé, en première ligne de la pandémie de Covid-19. 

D’abord initié à Alma, le mouvement s’est transporté à Roberval, Chicoutimi, La Baie et Jonquière dans les jours suivants.

À l’échelle provinciale, plusieurs manifestations de solidarité du genre ont été orchestrées également, notamment des haies d’honneur de policiers, accueillant le personnel soignant qui rentre au boulot.