«Les Canadiens doivent s’attendre à des retards de livraison dans un avenir prévisible alors que Postes Canada gère des volumes sans précédent», rappelle dans un communiqué.
«Les Canadiens doivent s’attendre à des retards de livraison dans un avenir prévisible alors que Postes Canada gère des volumes sans précédent», rappelle dans un communiqué.

Encore de l’attente à prévoir dans les livraisons de Postes Canada

Les acheteurs sont déjà agacés par les délais de livraison de Postes Canada, ils devront toutefois faire preuve de patience parce que les retards dureront encore quelque temps.

«Les Canadiens doivent s’attendre à des retards de livraison dans un avenir prévisible alors que Postes Canada gère des volumes sans précédent», rappelle-t-on dans un communiqué. 

Postes Canada doit répondre aux besoins tout en respectant d’importantes mesures de distanciation physiques dans toutes ses installations, ce qui implique plusieurs changements dans leur manière de procéder et d’acheminer les commandes.

«Il y a des établissements qui n’ont jamais été conçus pour que des employés travaillent à deux mètres les uns des autres, une certaine adaptation demande plus de temps, il faut séparer tout le monde. La santé et la sécurité de nos employés sont la priorité», explique un porte-parole de Postes Canada, Philipe Legault, en entrevue avec Le Soleil.

Plusieurs mesures sont mises en place afin de diminuer les retards dans les livraisons le plus possible, comme le traitement et la livraison les fins de semaine ainsi que plus d’employés temporaires formés, notamment. 

«De plus, nous pouvons transférer certains colis à d’autres emplacements de Postes Canada en fonction de leur capacité pour procéder à leur traitement. Cette mesure réduit les retards, mais les clients qui font le suivi de leur colis pourraient remarquer que son itinéraire n’est pas le même que d’habitude», indique-t-on également.

Les mesures prennent du temps à être installées. Le porte-parole Philipe Legault assure toutefois que Postes Canada essaie de s’améliorer tous les jours.


« C’est comme si on était dans la période des Fêtes, mais la période des Fêtes, elle a une fin, il y a le jour de Noël. Maintenant, on ne voit pas la fin, il faut gérer différemment. »
Philipe Legault, porte-parole de Postes Canada

«On s’ajuste constamment. On essaie de trouver d’autres moyens pour livrer plus de colis dans les bons délais. Ça dépend toujours des régions et des jours... On écoute nos clients et on discute avec nos employés tous les jours.»

Malgré une bonne communication, Postes Canada n’est pas à l’abri de courriels haineux que peuvent transmettre certains clients impatients. C’est aussi le cas de plusieurs entreprises qui ne peuvent offrir le même service qu’à l’habitude étant donné la situation exceptionnelle.

«C’est certain qu’on a des personnes déçues et très outrées que leur colis ne soit pas livré, on essaie d’envoyer le plus de messages et le plus de mises à jour. On essaie de leur faire comprendre que nos employés travaillent fort. On remercie tout le monde de leur patience, on comprend que les colis sont importants pour eux. Même moi j’attends mes colis», indique Philipe Legault. 

Le porte-parole soutient que malgré leurs efforts, d’autres retards sont à prévoir, tout dépendra des mesures mises en place par le gouvernement prochainement. 

Record

Une chose est certaine, Postes Canada livre un nombre impressionnant de colis en plus de traiter une plus grande variété d’articles. La croissance des volumes des colis a atteint un rythme sans précédent en mai.

«Le mardi 19 mai, Postes Canada a atteint record absolu de la livraison de colis en une seule journée : elle a livré 2,1 millions de colis aux Canadiens, soit environ trois fois le volume normal pour cette période de l’année.»

Le dernier record avait été atteint le 9 décembre 2019 si Philipe Legault se souvient bien, mais à cette date, Postes Canada avait eu des mois de planification avec les différents détaillants partenaires.

Le 19 mai dernier, 2.1 millions de colis ont été livrés aux Canadiens, un record absolu.

«C’est comme si on était dans la période des Fêtes, mais la période des Fêtes, elle a une fin, il y a le jour de Noël. Maintenant, on ne voit pas la fin, il faut gérer différemment», explique le porte-parole.

Depuis le fameux 19 mai, Postes Canada livre près de deux millions de colis tous les jours au pays. Du jamais-vu.

Mais le volume n’est pas le seul défi, Postes Canada enregistre aussi une augmentation du nombre d’articles plus volumineux, tels que des articles ménagers ou du mobilier de jardin.

«J’ai récemment vu une photo dans la salle de tri à Saint-Laurent près de Montréal, il y avait deux grosses boîtes pour la livraison de deux kayaks qui prenaient toute la place. Des articles comme ceux-là nécessitent deux personnes pour les déplacer. Les mesures de distanciation deviennent difficiles, on a besoin de plus de planification», termine M. Legault.