Le CISSSO n'a pas spécifié combien de patients et d'employés de l'Hôpital de Gatineau ont reçu un diagnostic de COVID-19.
Le CISSSO n'a pas spécifié combien de patients et d'employés de l'Hôpital de Gatineau ont reçu un diagnostic de COVID-19.

Éclosion de COVID-19 à l'Hôpital de Gatineau: un «dépistage massif» en cours [VIDÉO + PHOTOS]

Justine Mercier
Justine Mercier
Le Droit
Un «dépistage massif» est en cours à l''Hôpital de Gatineau en raison d'une éclosion de COVID-19 touchant des patients et des employés.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais (CISSSO) a indiqué par voie de communiqué, lundi, que cette «opération de dépistage» a été déclenchée vendredi à l'Hôpital de Gatineau.

«Les patients atteints du virus ont été transférés au centre désigné COVID-19 de l’Hôpital de Hull et nous avons placé quatre unités de l’Hôpital de Gatineau en isolement préventif», a indiqué l'organisation. L'unité COVID-19 de l'Hôpital de Hull accueillait lundi neuf patients, dont un nécessitant des soins intensifs.

À Ottawa,  il y a 35 nouveaux décès et 21 nouveaux cas confirmés pour un total 127 décès et 1504 cas.

Le CISSSO n'a pas spécifié combien de patients et d'employés de l'Hôpital de Gatineau ont reçu un diagnostic de COVID-19. Aucun détail n'a été dévoilé par l'organisation au sujet des unités placées en isolement préventif. La porte-parole du CISSSO, Marie-Pier Després, a toutefois indiqué au Droit que ni la périnatalité ni l'urgence ne font partie des unités touchées.

Selon le président du Syndicat des professionnelles en soins de l'Outaouais (SPSO), Patrick Guay, les unités touchées se trouvent aux 5e et 6e étages de l'hôpital. Ces étages abritent des unités de médecine, les soins intensifs et une unité «jaune» destinée aux patients avec des symptômes de la COVID-19 qui sont en attente du résultat de leur test de dépistage, a précisé M. Guay.

«L’établissement prend la situation très au sérieux afin d’éviter la propagation du virus à l’intérieur de l’hôpital, souligne le communiqué du CISSSO. Sous la recommandation de la direction de la santé publique, un dépistage massif d’usagers et d’employés a été initié afin d’avoir un portrait clair de la situation à l’Hôpital de Gatineau.»

Selon Mme Després, ce «dépistage massif» ne touchera pas «tout le monde» à l'intérieur du centre hospitalier du boulevard de La Vérendrye Ouest.

Au SPSO, Patrick Guay estime que l'employeur «n'a pas niaisé» en apprenant l'éclosion. «Ils ont été proactifs et ont dépisté 150 travailleurs», a-t-il fait savoir. Trois membres du SPSO ayant été en contact avec un patient atteint ont ressenti des symptômes s'apparentant à ceux de la COVID-19 ont aussi été retirés du travail, a indiqué le président du SPSO.

M. Guay estime tout de même que la situation est «inquiétante». «C'est supposé être notre hôpital 'vert', dit-il. Tous les cas positifs sont supposés être à Hull.» Les employés se demandent aussi s'ils sont suffisamment protégés, tout en ayant la crainte d'être infectés et de «rapporter le virus à la maison», expose Patrick Guay.

Le CISSSO prévoit par ailleurs «une présence accrue des équipes en prévention et contrôle des infections» à l'Hôpital de Gatineau, tandis qu'une enquête épidémiologique devrait permettre la divulgation de détails supplémentaires «dans les prochains jours».

La COVID-19 a fait quatre victimes en Outaouais jusqu'à présent.

Bilan régional

Deux nouveaux cas confirmés de COVID-19 ont été enregistrés en Outaouais lundi, portant à 304 le total de personnes de la région ayant été infectées depuis le début de la pandémie. Du lot, 49 sont des employés du CISSSO.

L'Outaouais n'a déploré aucun nouveau décès, lundi. La COVID-19 a fait quatre victimes dans la région jusqu'à présent.

Le CISSSO rapporte que du côté de l'éclosion au CHSLD La Petite-Nation, à Saint-André-Avellin, le bilan est stable, avec sept cas.

En Outaouais, 171 des 304 personnes ayant reçu un diagnostic de COVID-19 depuis le début de la crise sont rétablies, ce qui représente une proportion de 56%.