Des paramédics retraités sollicités par la Santé publique

L’évolution imprévisible de la COVID-19 incite les autorités de la Santé publique à se préparer au pire. C’est pourquoi, au cours des derniers jours, les entreprises oeuvrant dans le transport ambulancier ont lancé un appel aux paramédics à la retraite ainsi qu’aux étudiants de niveau collégial en dernière année afin de faire connaître leur intérêt à prendre du service.

Selon Shirley Gravel, directrice de la firme SLN, de Chicoutimi, le Saguenay-Lac-Saint-Jean n’est pas encore sous tension comme peuvent l’être Montréal ou l’Estrie, mais les entreprises ambulancières doivent répondre aux plans de contingence du ministère de la Santé.

Quelques retraités récents et étudiants finissants ont levé la main pour s’inscrire sur la liste, mais elle n’était pas en mesure de préciser le nombre. « On se transmet les noms, mais on ne prévoit pas faire appel à cette liste puisque plusieurs de nos employés ont annulé leurs vacances ou leur congé. »

Martin Harvey prêt à reprendre du service

Parmi les volontaires, Martin Harvey, ex-président du Syndicat des paramédics et conseiller municipal à Saguenay, a mentionné qu’un an après sa prise de retraite et après 38 ans de service rendu en tant que paramédic, il était encore capable de reprendre du service.