Des partisans réunis au Centre Canadian Tire, domicile des Sénateurs d'Ottawa, qui ont dû procéder à des mises à pied temporaires en raison de la crise actuelle.
Des partisans réunis au Centre Canadian Tire, domicile des Sénateurs d'Ottawa, qui ont dû procéder à des mises à pied temporaires en raison de la crise actuelle.

Des mises à pied temporaires chez les Sénateurs

Les Sénateurs d’Ottawa ont annoncé jeudi des mises à pied temporaires parmi leurs employés à temps plein de leur compagnie mère, Capital Sports and Entertainment, alors que d’autres se verront accorder un congé ou devront accepter une diminution de salaire.

Les mesures sont en réaction à la pandémie du COVID-19 et à l’ordre du gouvernement de l’Ontario de fermer les entreprises non essentielles et visent à «garantir la continuité des opérations», peut-on lire dans un communiqué de l’équipe. Elles entreront en vigueur le 5 avril, au lendemain de ce qui aurait dû être le dernier match de la saison régulière de l’équipe en 2019-2020.

Un programme d’aide aux employés temporairement mis à pied a été créé, venant s’ajouter aux prestations d’assurance-emploi jusqu’au 3 juillet prochain, couvrant jusqu’à un minimum de 80 % de leur salaire de base.

Le communiqué ne mentionne pas combien d’employés sont affectés par ces mesures, qui entreront en vigueur après l’épuisement des journées de congé accumulées par ceux-ci.

«Les prestations de santé pour les employés se poursuivront sans interruption jusqu’à la reprise des activités normales», spécifie le club dans son communiqué.

Le propriétaire Eugene Melnyk s’était auparavant engagé à verser le salaire des employés à temps partiel et des salariés à taux horaire des arénas des Sénateurs à Ottawa (Centre Canadian Tire et les différents Sensplex) et Belleville, et il a prolongé cet engagement pour tous les événements (concerts, etc.) qui étaient prévus en avril.

« Nos employés ont continué de travailler avec dévouement pendant cette période difficile, a déclaré Melnyk dans le communiqué. Nous désirons les remercier pour leur loyauté en offrant un soutien alors que nous faisons tous face à des défis hors de l’ordinaire. Même si l’industrie du sport et du divertissement est lourdement touchée, nous passerons à travers cette situation en restant engagés ensemble. J’ai hâte au jour où il sera sécuritaire d’ouvrir à nouveau nos portes et d’accueillir nos employés, partisans et partenaires communautaires. »