Le service de santé public britannique (NHS) a revu samedi ses consignes pour l'utilisation des oxymètres de pouls, indiquant que ces appareils utilisés pour mesurer le taux d'oxygène dans le sang chez les malades de la COVID-19 pouvaient donner des « lectures trompeuses » pour les patients à la peau foncée.
Le service de santé public britannique (NHS) a revu samedi ses consignes pour l'utilisation des oxymètres de pouls, indiquant que ces appareils utilisés pour mesurer le taux d'oxygène dans le sang chez les malades de la COVID-19 pouvaient donner des « lectures trompeuses » pour les patients à la peau foncée.

Des appareils pour lutter contre la COVID-19 mal adaptés aux peaux foncées

Agence France-Presse
Le service de santé public britannique (NHS) a revu samedi ses consignes pour l'utilisation des oxymètres de pouls, indiquant que ces appareils utilisés pour mesurer le taux d'oxygène dans le sang chez les malades du Covid-19 pouvaient donner des  «lectures trompeuses» pour les patients à la peau foncée.