La mairesse de Saguenay, Josée Néron, voit la réouverture des régions pour les travailleurs comme la suite logique des choses.
La mairesse de Saguenay, Josée Néron, voit la réouverture des régions pour les travailleurs comme la suite logique des choses.

Déconfinement des régions: une suite logique pour Josée Néron

La mairesse de Saguenay, Josée Néron, a accueilli la décision du gouvernement du Québec de rouvrir progressivement les régions sans surprise. Alors qu’elle voit cette annonce comme la suite logique des choses, elle tient a rappeler à la population que la consigne s’étend aux voyages interrégionaux pour des raisons essentielles, comme le travail ou la santé.

Elle note que le gouvernement a choisi de procéder par secteurs d’activités, dans sa stratégie de déconfinement. Il est donc normal, selon elle, qu’il procède de la même façon avec le déconfinement des régions. Le fait de rouvrir les régions pour les travailleurs s’inscrit dans une suite logique.

« Le message de la ministre a été très clair aujourd’hui (mercredi), ce n’est pas le temps de partir en vacances ou d’aller visiter la parenté », a-t-elle souligné, dans un entretien téléphonique avec Le Quotidien. Elle encourage tous les citoyens à demeurer vigilants et les incite à respecter le fait que s’ils n’ont pas à sortir, ils doivent rester dans la région.

Un pas vers le retour à la normale

Pour la mairesse, cette annonce est un pas vers un retour à la normale, mais une normale bien différente de celle que nous connaissions avant l’arrivée de la COVID-19. Le déconfinement progressif est le résultat de chaque geste posé par tous et il faut continuer dans cette voie.

« C’est à nous de continuer à poser ces gestes pour permettre à d’autres de rouvrir. Ce qu’il faut retenir, c’est que notre discipline, comme population, a été payante. Il faut maintenant démontrer que nous sommes capables d’opérer avec des mesures particulières tout en assurant la sécurité des gens qui travaillent », a-t-elle indiqué.