La clinique de dépistage de la COVID-19 à Gatineau, située sur la rue du Barry.
La clinique de dépistage de la COVID-19 à Gatineau, située sur la rue du Barry.

COVID-19: une situation encourageante qui «peut changer très rapidement» en Outaouais [PHOTOS]

Pour une deuxième journée consécutive, un seul nouveau cas de COVID-19 a été confirmé en Outaouais, jeudi. De l'aide respiratoire est toutefois nécessaire pour deux des trois personnes de la région qui sont hospitalisées en raison de complications liées au nouveau coronavirus.

Ce nouveau cas porte à 131 le total de personnes infectées dans la région. «La très grande majorité des cas se retrouvent dans la grande région urbaine de Gatineau, soit 99 cas», a indiqué lors d'un point de presse virtuel la Dre Brigitte Pinard, directrice intérimaire de la santé publique pour la région.

À l'échelle provinciale, on compte désormais 10 912 personnes ayant obtenu un diagnostic de COVID-19, une hausse de 881 par rapport à mercredi. Le Québec enregistre maintenant 216 décès causés par le nouveau coronavirus, soit 41 de plus que mercredi.

Un arc-en-ciel version Ottawa pour dire: Ça va bien aller!

En Outaouais, «nous ne rapportons pas de décès pour le moment», a mentionné la Dre Pinard. Malgré cette accalmie dans la hausse des cas, les autorités rappellent qu'il importe que les consignes gouvernementales soient suivies par la population, même pendant la longue fin de semaine de Pâques.

À LIRE AUSSI: 216 morts au Québec, les aînés resteront confinés plus longtemps [VIDÉO]

> COVID-19: Jusqu’à 44 000 morts au Canada si le pays «maîtrise l’épidémie» [VIDÉOS]

«C'est certain que si on regarde à très, très court terme, les chiffres que nous avons actuellement sont encourageants, a souligné la Dre Pinard. Mais comme nous avons déjà mentionné, la situation peut changer très rapidement. Ce qu'il faut regarder avant tout, c'est la tendance globale. Nous savons que nous allons avoir plus de cas, comme partout au Québec, et nous espérons bien sûr que la vitesse […] d'arrivée de ces nouveaux cas-là soit la plus lente possible, pour permettre justement de prendre bien soin des personnes qui pourraient avoir des complications.»

Dre Brigitte Pinard

La présidente-directrice générale du Centre intégré de santé et de services sociaux de l'Outaouais (CISSSO), Josée Filion, a fait savoir que sur les trois patients actuellement hospitalisés au sein de l'unité spéciale COVID-19 de l'Hôpital de Hull, deux se trouvent aux soins intensifs. «Ce sont deux personnes qui ont besoin d'assistance respiratoire, donc qui ont des respirateurs pour les aider», a-t-elle précisé.

Du renfort dans les CHSLD

Dans les différents milieux de vie pour aînés de la région, un seul cas positif de COVID-19 chez un résident a été enregistré, la semaine dernière, dans une résidence pour personnes âgées.

«Nous n'avons aucune éclosion au CISSS de l'Outaouais, a souligné Mme Filion. […] Parfois, ça ne tient qu'à un fil, la situation pourrait basculer très rapidement.»

Le CISSSO souhaite tout de même procéder à des dizaines d'embauches afin de soutenir le personnel en place dans ses centres d'hébergement et de soins de longue durée. L'organisation souhaite notamment recruter des «aides de service». «Ils peuvent faire plein de choses pour justement donner plus de temps à nos préposés, à nos infirmières auxiliaires, à nos infirmières de faire davantage de soins directs», a expliqué Mme Filion.

Un processus visant à aménager des «zones chaudes» dans les CHSLD de la région a aussi été entamé, afin de pouvoir minimiser les risques de contagion si un cas de COVID-19 y est confirmé. L'organisation s'efforce aussi d'avoir des équipes dédiées pour des groupes de résidents, afin de limiter les contacts. Le personnel s'assure aussi de rassurer les résidents, a souligné Mme Filion, par exemple auprès d'aînés souffrant de démence, chez qui la présence d'employés portant des masques peut être «très anxiogène».