Le nombre de nouveaux cas quotidiens de COVID-19 en Ontario est demeuré sous la barre des 400 six fois au cours des huit derniers jours.
Le nombre de nouveaux cas quotidiens de COVID-19 en Ontario est demeuré sous la barre des 400 six fois au cours des huit derniers jours.

COVID-19: un rassemblement de 6 personnes chez Doug Ford

Émilie Pelletier
Émilie Pelletier
Initiative de journalisme local — Le Droit
TORONTO - Après avoir affirmé qu’il s’était récemment rassemblé avec ses quatre filles lors d’un repas en famille, le premier ministre Doug Ford a fait savoir que la population de l’Ontario « doit faire preuve de jugement » quant aux rassemblements. 

« Je m’en tiendrais à la famille immédiate », a-t-il soutenu, en précisant que ses gendres n’étaient pas invités lors du rassemblement. 

Incluant la femme du premier ministre, cela représente donc un rassemblement de six personnes. 

L’Ontario interdit les rassemblements de plus de cinq personnes depuis le 28 mars. 

Cette interdiction de se rassembler exclut les ménages qui comprennent cinq personnes ou plus, mais le premier ministre a confirmé que deux de ses filles n’habitent pas avec lui. 

M. Ford a demandé à maintes reprises au public de ne pas se rassembler avec des membres de la famille ou avec quiconque n’habitant pas dans le même logement. 

Questionné à ce sujet, le bureau de Doug Ford a fait savoir que lors d’interactions avec des individus qui ne font pas partie de son propre logement, il est recommandé de « rester à six pieds de distance, de s’assurer que les gens sont sans symptômes et de continuer à pratiquer une hygiène adéquate ». 

C’est la deuxième fois que le premier ministre fait fi des mesures de confinement imposées par son propre gouvernement pour lutter contre la COVID-19. 

Rappelons que M. Ford s’est rendu à son chalet familial de Muskoka, lors du dimanche de Pâques, après avoir demandé aux Ontariens de ne pas se rendre à leurs chalets pour éviter de propager le virus dans les petites municipalités. Il s’est défendu en affirmant y être allé seul et y être resté une heure dans le seul but de vérifier la plomberie de la demeure. 

M. Ford a indiqué en conférence de presse que l’idée de créer des «bulles familiales », un principe selon lequel les citoyens auraient le droit de retrouver familles et amis, mais en groupes plus restreints, fera bientôt son arrivée en Ontario. 


« Nous avons évité le pire scénario, soit celui des 6 000 décès et des dizaines de milliers d’infections. »
Doug Ford

Progression des cas de COVID-19 en Ontario

Le nombre de nouveaux cas quotidiens de COVID-19 en Ontario est demeuré sous la barre des 400 six fois au cours des huit derniers jours. 

Un peu plus de la moitié de ces personnes infectées ont contracté le virus au sein de la communauté, soit en moyenne 201 cas quotidiens de COVID-19, estime la santé publique.

Le médecin en chef de l’Ontario, le Dr David Williams, attend que le nombre de nouveaux cas de transmission communautaire diminue et se rapproche de la centaine avant de recommander la réouverture de l’économie ontarienne.

En point de presse lundi, le premier ministre Doug Ford a souligné que la province avance vers la bonne direction, deux mois après le début des mesures de confinement. « Nous avons évité le pire scénario, soit celui des 6 000 décès et des dizaines de milliers d’infections. »

L’Ontario a enregistré 308 nouveaux cas de COVID-19 depuis dimanche, portant le total du nombre de cas à 20 546 en province. 

On compte aussi 1669 décès en tout, soit un peu plus de 8% des personnes atteints du virus. 

Presque 75% des personnes qui ont contracté la COVID-19 sont maintenant considérées comme étant guéries. 

L’Ontario dénombre aussi 1 027 hospitalisations. Parmi les patients, 194 sont aux soins intensifs et 147 sont sous ventilation.

Le ministère des Soins de longue durée compte des éclosions dans 174 foyers pour aînés. Au sein de ces établissements, 2725 résidents et 1691 employés sont atteints du virus, sans compter les personnes qui ont perdu la vie.