Le CHSLD du Boisé s’ajoute à la liste des foyers d’éclosion identifiés par le CIUSSS de la Capitale-Nationale.
Le CHSLD du Boisé s’ajoute à la liste des foyers d’éclosion identifiés par le CIUSSS de la Capitale-Nationale.

COVID-19: un nouveau foyer d’éclosion dans Québec

Le CHSLD du Boisé s’ajoute à la liste des foyers d’éclosion identifiés par le CIUSSS de la Capitale-Nationale. Un résident et un membre du personnel de cet établissement ont contracté la COVID-19, apprend-on aujourd’hui.

Avec deux nouveaux foyers d’éclosion en deux jours, le CIUSSS de la Capitale-Nationale identifie maintenant 7 foyers d’éclosion. Les deux nouveaux décès constatés aujourd’hui proviennent de ses établissements, soit l’hôpital Jeffery Hale et la RPA Manoir Courville. À ce jour, on compte un total de 48 décès sur ce territoire.

«Tous les citoyens, et plus particulièrement les professionnels de la santé, qui travaillent auprès des aînés doivent éviter tout rassemblement avec leurs amis, voisins et familles.  Il faut que les employés de la santé, ainsi que les personnes qui vivent sous le même toit qu’eux, soient encore plus vigilants dans les prochaines semaines avec le déconfinement à venir», rappelle le Dr François Desbiens, directeur régional de la santé publique.

En plus de deux décès, le CIUSSS de la Capitale-Nationale annonce 28 nouveaux cas de COVID-19, élevant le bilan à 835 personnes infectées pour cette région. Plus de 400 personnes sont quant à elles considérées rétablies.

Mise à jour du 30 avril

Recomptage dans Chaudière-Appalaches

Le CISSS de Chaudière-Appalaches n’annonce aucun nouveau cas de COVID-19 ni de décès associé à ce virus aujourd'hui. Il présente toutefois de nouveaux chiffres après avoir revu la répartition des cas attribués à leur région.

«Ils ont fait un grand ménage. Nous sommes dans les chanceux que le nombre de cas a baissé, tandis que pour d’autres régions le nombre de cas a augmenté», informe Maryse Rodrigue, agente aux communications du CISSS de Chaudière-Appalaches. «Il y a des gens qui avaient des codes postaux qui pouvaient porter à confusion et qui n’étaient pas comptabilisés dans la bonne région», explique-t-elle. Parmi les données fautives, elle pense également à des cas d’étudiants qui ont une adresse secondaire durant leurs études et aux personnes récemment déménagées qui n’avaient pas encore modifié leurs informations. «Ce n’est pas un gros nombre», soutient-elle.

Après recomptage, le nombre total de cas est passé de 392 à 387 sur ce territoire. Cinq cas ont été réattribués à d’autres régions. Le nombre de personnes rétablies a baissé de deux. Le CISSS de Chaudière-Appalaches considère maintenant 250 personnes comme étant guéri.

Le nombre de décès demeure inchangé (7), tout comme la situation relative au Manoir Liverpool où 29 résidents et 14 membres de personnels sont infectés par la COVID-19.

Mise à jour du 30 avril