La COVID-19 a causé un nouveau décès sur le territoire ottavien selon les plus récentes données épidémiologiques publiées dimanche.
La COVID-19 a causé un nouveau décès sur le territoire ottavien selon les plus récentes données épidémiologiques publiées dimanche.

COVID-19: nouveau décès dans la capitale fédérale

La COVID-19 a causé un nouveau décès sur le territoire ottavien selon les plus récentes données épidémiologiques publiées dimanche.

La COVID-19 a causé un nouveau décès sur le territoire ottavien selon les plus récentes données épidémiologiques publiées dimanche.

Ce nouveau décès s’ajoute aux 22 autres qui avaient été répertoriés à Ottawa depuis le début de la crise sanitaire, portant ainsi le total à 23 décès.

L’agence de santé ottavienne recense 46 nouveaux cas d’infection au coronavirus dans la capitale, ce qui porte le bilan à 803 cas confirmés en laboratoire. 

Selon Santé publique Ottawa, 13 % des cas détectés jusqu’à présent ont été hospitalisés. Parmi tous les cas enregistrés, 4 % ont dû se rendre aux soins intensifs.

Depuis 24 heures, 10 nouveaux patients ont été guéris de la COVID-19 à Ottawa, portant le total de cas résolus à 338.

Un membre du personnel de l’hôpital Bruyère infecté

Par ailleurs, un premier cas de COVID-19 a été confirmé au sein du personnel de l’hôpital Bruyère, à Ottawa. L’employé en question a reçu son diagnostic positif jeudi dernier et s’est placé en isolement.

« La personne se porte bien », souligne le centre hospitalier en indiquant que l’employé a travaillé aux hôpitaux Saint-Vincent et Élisabeth-Bruyère, ainsi qu’à la Résidence Élisabeth-Bruyère avant de recevoir son résultat de test positif.

« Pendant son service, cette personne n’avait pas de symptôme et avait suivi toutes les mesures de prévention et de contrôle des infections que nous avons mises en place », assure-t-on.

Un membre du personnel de l'hôpital Bruyère, à Ottawa, a été contaminé au coronavirus.

Selon le centre hospitalier, l’employé a contracté la COVID-19 en « côtoyant de près une personne dans la collectivité ».

Sous l’ordre du médecin hygiéniste en chef, une éclosion a donc été déclarée à la Résidence Élisabeth-Bruyère.

« Lorsqu’on lutte contre la COVID-19 dans une population vulnérable comme celle des foyers de soins de longue durée, il suffit d’un seul membre du personnel qui a un résultat positif pour déclarer une éclosion, quel que soit le lieu où cette personne a contracté le virus », précise-t-on.

Jusqu’à présent, encore aucun cas de COVID-19 n’a été confirmé chez les résidents et les patients de l’hôpital Bruyère.

Au cours des derniers jours, des cas de coronavirus avaient été enregistrés dans plusieurs établissements de santé d’Ottawa, dont à l’Institut de cardiologie de l’Université d’Ottawa, à la Maison Accueil-Sagesse et à la résidence Barrhaven Manor.

Quatre autres décès ont été enregistrés à la résidence pour aînés Almonte Country Haven.

Quatre autres décès à Almonte

Par ailleurs, quatre autres résidents d’une résidence pour aînés d’Almonte ont perdu la vie dimanche en raison de la COVID-19. Depuis le début de la crise, la résidence enregistre 23 décès, soit autant que la ville d’Ottawa en entier.

La résidence Almonte Country Haven, située quelques kilomètres à l’ouest d’Ottawa, est aux prises avec une éclosion de cas dans son enceinte depuis le 29 mars.

Les administrateurs de la résidence ne rapportent pas de nouveaux cas dimanche. Le total de cas positifs demeure donc à 51. L’établissement compte une capacité d’accueil de 82 personnes.

Rappelons qu’un autre résident de l’établissement avait aussi succombé à la COVID-19 samedi.