Le premier ministre ontarien, Doug Ford
Le premier ministre ontarien, Doug Ford

COVID-19: l’Ontario dépasse le cap des 8000 cas 

TORONTO — La province de l’Ontario a ajouté près de 500 nouveaux cas entre mardi et mercredi, portant le total du nombre de personnes infectées à 8447.

Cela représente une augmentation de 6,2% par rapport à la mardi. 

En province, 385 personnes sont maintenant décédées, soit 4,6% des personnes infectées. 

Or, la moyenne des personnes guéries se rapproche du 50%, avec près de 4000 personnes ayant testé positivement au virus qui sont maintenant considérées comme guéries. 

Plus de 6000 tests ont été effectués au cours de la dernière journée, ce qui demeure toujours considérablement plus bas que les 13 000 tests quotidiens espérés par le premier ministre ontarien Doug Ford. 

Presque 800 personnes sont hospitalisées, dont 254 qui sont à l’unité des soins intensifs. Parmi ces derniers, 188 patients sont sous ventilation. 

Le premier ministre ontarien Doug Ford a tenu sa conférence de presse quotidienne à partir de Queen’s Park, à 13h. 

Les autorités sanitaires de la province feront leur mise à jour quotidienne à 15h. 

Mesures renforcées dans les foyers de soins de longue durée de l’Ontario

Le premier ministre ontarien Doug Ford a promis, mercredi, que plus de surveillance et de tests seront effectués dans les foyers de soins de longue durée en province. 

Il a souligné que les protocoles seront désormais renforcés, et que la province enverrait toutes les ressources disponibles dans ces établissements. 

Rappelons qu’à partir de mercredi, les employés des foyers de soins de longue durée ne peuvent travailler que dans un seul établissement à la fois afin de réduire les risques de transmission du virus. 

Les établissements qui n’ont pas d’éclosion seront équipés d’un plan pour affronter la situation si elle survient.

Le premier ministre ontarien a reconnu qu’après les ratés des centres de soins de longue durée, le gouvernement a besoin d’être « réparé ». 

« Quand on est frappé par de telles crises, on se réveille rapidement et on voit les trous dans le système. (...) Il y a beaucoup de choses à réparer, et je vous promets que nous allons les réparer. »