Une enseignante s'adresse à ses élèves par rapport aux circonstances exceptionnelles de la COVID-19.

COVID-19: lettre à mes élèves et aux autres

OPINION / Cher élève, toi que j’ai accueilli chaleureusement tous les matins depuis septembre.

Tout d’abord, sache que je pense à toi. Je pense à ta soif d’apprendre insatiable, à ta persévérance quotidienne, à ta curiosité intellectuelle, à tes yeux pétillants, à ton sourire contagieux et à ton amour pour l’école, car, oui, je sais que même s’il ne te tente pas toujours de faire un travail, tu aimes occuper ta place au sein de la classe.

Aujourd’hui, j’aimerais plus que tout être avec toi et faire un cercle de discussion avec le groupe pour parler de tout ce qui se passe, mais tu comprendras que c’est impossible dans les circonstances actuelles. J’ai donc décidé de t’écrire un court message pour te transmettre ce que j’aimerais te dire en tant qu’enseignante par rapport à la situation historique que nous vivons présentement.

Je dois t’avouer que, même du haut de mes 27 ans, moi aussi, je suis très impressionnée par tout ce qui se passe à l’échelle mondiale. Je te dirais même que ça me paraît presque irréel.

Je t’avoue aussi que ce congé forcé m’amène un peu à réfléchir sur la chance qu’on a de se lever tous les matins du lundi au vendredi pour aller à l’école. Bien certainement, il y a des matins plus difficiles que d’autres, mais je crois que l’école est peut-être une richesse dans nos vies qu’on tient un peu pour acquise. Il sera important de s’en rappeler en tout temps à l’avenir.

Sache que le sacrifice que tu fais aujourd’hui de ne pas prendre ton sac à dos pour te diriger vers l’école fait une grosse différence pour la société. J’espère que tu sauras réaliser que notre confinement est essentiel pour diminuer la propagation du virus et qu’en acceptant de te plier aux recommandations, tu aides grandement les acteurs qui œuvrent dans le milieu de la santé.

J’en profite pour te glisser au passage que ces gens-là, ce sont de véritables héros. On pourra se servir d’eux comme modèles lorsque l’on trouvera une tâche difficile à réaliser en classe. Ils mériteraient définitivement une place aux côtés des « posters » de Ronaldo et de Beyoncé dans ta chambre. Sache que malgré cette triste situation, aujourd’hui, tu prends part à un mouvement historique où tous les citoyens font fi de leurs différends et s’unissent pour une même cause.

Je sais que tu es probablement inquiet pour la suite, pour ton cheminement scolaire et pour tous les projets que nous devions réaliser. C’est normal que cela te préoccupe et ça démontre que tu as tes apprentissages à cœur. Mais aujourd’hui, tout le monde doit faire des compromis, car chaque petit geste compte.

Il est tôt pour se prononcer sur les mesures qui seront prises à l’égard des jours d’école qui manqueront au calendrier scolaire cette année, mais je peux te confirmer une chose : les profs seront là ! On sera là pour vous soutenir dans votre progression. On s’ajustera et on fera preuve de créativité pour adapter notre planification. Et toi, comme tu me l’as montré à maintes reprises, tu seras persévérant et travaillant. Je sais qu’à notre retour, nous ferons un super duo et nous réussirons à atteindre les objectifs que nous nous fixerons.

Aujourd’hui, je te fais la promesse qu’à ton retour sur les bancs d’école, je serai là, avec ma foi en toi et mon sourire.

D’ici le temps de nos retrouvailles, il faudra apprendre à vivre autrement, à penser positivement et surtout, à donner toute notre gratitude au personnel de la santé qui travaille fort pour prendre soin de notre société.

Ton enseignante, Anne-Sophie Roux