Le premier ministre ontarien Doug Ford
Le premier ministre ontarien Doug Ford

COVID-19: le retour des chirurgies non essentielles en Ontario

Émilie Pelletier
Émilie Pelletier
Initiative de journalisme local — Le Droit
Le ministère de la Santé de l’Ontario a dévoilé jeudi son plan pour la reprise progressive des chirurgies considérées comme non essentielles durant la crise de la COVID-19. Ce sont les hôpitaux qui décideront quels types d’opérations seront prioritaires.

L’une des mesures d’urgence du gouvernement Ford pour gérer la crise de la COVID-19 a été d’annuler et de reporter certaines chirurgies pour faire place aux soins envers les patients atteints du virus. 

« Aucune décision n’a été plus difficile que celle d’annuler des chirurgies, surtout les chirurgies cardiaques et de cancer », a fait remarquer la ministre de la Santé, Christine Elliott. 

La ministre de la Santé, Christine Elliott

L’une des conditions pour que les hôpitaux puissent recommencer ces chirurgies non essentielles sera de réserver 15 % des lits aux soins intensifs pour de possibles cas de COVID-19. 

Selon le ministère de la Santé, plusieurs mois seront nécessaires pour rattraper le retard.

Le 28 avril, la ministre Elliott avait affirmé que selon les calculs d’un réseau d’hôpitaux en Ontario, 35 personnes ont possiblement perdu la vie en raison d’annulations des chirurgies cardiaques.


« Aucune décision n’a été plus difficile que celle d’annuler des chirurgies, surtout les chirurgies cardiaques et de cancer. »
Christine Elliott

Les cas en Ontario

L’Ontario a effectué 15 179 tests de dépistage mercredi. La province a la capacité d’effectuer plus de 16 000 tests quotidiens. 

Parmi les personnes testées, 399 d’entre eux ont eu un résultat positif à la COVID-19. En tout, 19 121 personnes ont contracté le virus depuis le début de la crise en Ontario. 

Toutefois, 71% de ces personnes sont maintenant considérées comme étant guéries. 

La province compte 1 477 décès, dont 48 sont survenus mercredi. 

Le ministère des Soins de longue durée de l’Ontario compte des éclosions de COVID-19 dans 174 foyers pour aînés, et plus de 2800 résidents atteints par le virus.