Amazon ne versera plus le boni de 2 $ de l'heure à ses travailleurs des entrepôts au Canada et les heures supplémentaires ne seront plus payées en double.
Amazon ne versera plus le boni de 2 $ de l'heure à ses travailleurs des entrepôts au Canada et les heures supplémentaires ne seront plus payées en double.

COVID-19: Amazon met un terme aux bonifications salariales 

La Presse Canadienne
À la fin du mois, Amazon mettra fin à ses bonifications salariales liées à la pandémie de COVID-19 pour les travailleurs de ses entrepôts, au Canada.

La porte-parole Kelly Cheeseman a confirmé que le géant de la vente au détail en ligne ne versera plus le boni de 2 $ de l'heure, et que les heures supplémentaires ne seront plus payées en double.

Les employés avaient reçu ces bonis depuis le début de la pandémie de la COVID-19.

Les mesures salariales devaient initialement se terminer à la fin d'avril, mais Amazon a prolongé le programme jusqu'au 30 mai, aux États-Unis et au Canada.

L'entreprise a été critiquée par des employés pour ne pas en avoir fait assez pour protéger les travailleurs contre la COVID-19, et pour ne pas avoir offert un soutien adéquat aux employés infectés par le virus.

Tim Bray a annoncé en mai qu'il a démissionné de son poste de vice-président d'Amazon à la suite du licenciement d'employés qui, selon lui, se battaient pour une meilleure protection contre la COVID-19 dans les entrepôts de l'entreprise.

Amazon affirme avoir dépensé des centaines de millions de dollars pour établir des mesures de sécurité liées au coronavirus, dans ses entrepôts.

«La bonification nous a permis de livrer des articles essentiels aux communautés, a dit Mme Cheeseman. Nous sommes reconnaissants envers les associés et revenons à notre salaire normal et à nos heures supplémentaires, à la fin du mois.»