L’Europe totalisait samedi à 11H00 GMT 140 598 décès pour 1 508 719 cas.
L’Europe totalisait samedi à 11H00 GMT 140 598 décès pour 1 508 719 cas.

Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

PARIS — Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19, qui a fait près de 239 000 morts dans le monde.

États-Unis: antiviral expérimental

L’Agence américaine du médicament (FDA) accorde une autorisation d’utilisation en urgence de l’antiviral expérimental remdesivir, après qu’un essai américain a montré qu’il écourtait sensiblement la durée de rétablissement des patients les plus gravement atteints.

Médicaments contre l’hypertension

Les médicaments contre l’hypertension n’augmentent pas le risque de contracter le Covid-19 ou d’en développer des formes sévères, concluent trois études publiées dans le New England Journal of Medicine.Une crainte avait été formulée après des études animales montrant que ces molécules risquaient d’augmenter dans le corps la présence de protéines appelées ACE2, qui servent de portes d’entrée au nouveau coronavirus chez l’homme.

Origine naturelle selon l’OMS

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé que le coronavirus était d’»origine naturelle», au moment où le président américain, Donald Trump, l’a lié à un laboratoire chinois.

Près de 239 000 morts

La pandémie de nouveau coronavirus a fait au moins 238.810 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles, samedi à 11H00 GMT.

Plus de 3 354 100 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués dans 195 pays et territoires depuis le début de l’épidémie. Ce nombre de cas ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations, un grand nombre de pays ne testant que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière. Parmi ces cas, au moins 1.014.700 sont aujourd’hui considérés comme guéris.

Les États-Unis, qui ont recensé leur premier décès lié au coronavirus début février, sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 65.068 décès pour 1 104 161 cas. Au moins 164 015 personnes ont été déclarées guéries.

Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont l’Italie avec 28 236 morts pour 207 428 cas, le Royaume-Uni avec 27 510 morts (177 454 cas), l’Espagne avec 25 100 morts (216 582 cas), et la France avec 24 594 morts (167 346 cas).

La Chine (sans les territoires de Hong Kong et Macao), où l’épidémie a débuté fin décembre, a officiellement dénombré au total 82 875 cas (1 nouveau entre vendredi et samedi), dont 4633 décès (0 nouveau), et 77 642 guérisons.

L’Europe totalisait samedi à 11H00 GMT 140 598 décès pour 1 508 719 cas, les États-Unis et le Canada 68 530 décès (1 158 941 cas), l’Amérique latine et les Caraïbes 12 197 décès (231 039 cas), l’Asie 8820 décès (229 242 cas), le Moyen-Orient 6857 décès (177 521 cas), l’Afrique 1688 décès (40 544 cas) et l’Océanie 120 décès (8102 cas).

Ce bilan a été réalisé à partir de données collectées par les bureaux de l’AFP auprès des autorités nationales compétentes et des informations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Les Espagnols peuvent faire du sport

Tous les Espagnols sont de nouveau autorisés à sortir de chez eux depuis samedi pour se promener ou faire du sport après 48 jours de confinement très strict. Des créneaux horaires sont réservés aux personnes âgées ou dépendantes, aux enfants, aux adolescents...

Prêt d’urgence pour l’Équateur

Le Fonds monétaire international (FMI) a approuvé le versement de 643 millions de dollars d’aide d’urgence à l’Équateur, frappé par l’épidémie et la chute des prix du pétrole.

Le président équatorien a reconnu vendredi que son gouvernement avait affronté des «problèmes» dans la gestion des corps des nombreuses victimes du coronavirus, en raison de l’effondrement du système hospitalier et du manque de place dans les morgues.

Rapatriement des Européens presque achevé

Le rapatriement des Européens qui se trouvaient hors de l’UE au moment de la fermeture des frontières est presque achevé, selon le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell.

Le rail français affecté

Le patron de la compagnie ferroviaire française SNCF indique que la pandémie lui a déjà coûté deux milliards d’euros, envisageant des suppressions de postes et appelant l’État en renfort.

Un chat positif en France

Un chat a été testé positif pour la première fois en France après avoir probablement été infecté par ses propriétaires, annonce l’École nationale vétérinaire d’Alfort, à l’est de Paris, qui recommande aux personnes malades d’appliquer une distanciation avec leur chat.