Claire Chainey confectionne des masques au profit de la Fondation de ma vie. 
Claire Chainey confectionne des masques au profit de la Fondation de ma vie. 

Confection de masques au profit de la Fondation de ma vie

Eve-Marie Fortier
Eve-Marie Fortier
Le Quotidien
Claire Chainey, retraitée de l’enseignement et passionnée de couture, a décidé de confectionner des masques pour s’occuper en temps de confinement. En plus de fournir un équipement de protection à ceux qui lui demandent, tous ses profits sont remis à la Fondation de ma vie, organisme qu’elle affectionne particulièrement.

« Dès que le port du masque a été recommandé par le gouvernement, j’ai eu l’idée d’en confectionner. J’ai alors commencé à en produire pour mon entourage, a expliqué Mme Chainey. Lorsque la Fondation de ma vie a mis en place sa campagne de financement pour la COVID-19, j’ai senti que je devais faire une pierre deux coups ; confectionner des masques pour ceux qui en ont besoin, puis remettre les profits à la fondation. »

Les masques confectionnés par la passionnée de couture sont réversibles. Les gens n’ont qu’à choisir une couleur qui leur plaît pour le premier côté, puis des motifs leur sont proposés pour l’autre. Étant donné que tous les montants amassés sont remis à la fondation, Mme Chainey s’occupe du matériel nécessaire à la confection.

Un premier montant de 500 $ sera bientôt remis. Toutefois, d’autres suivront, selon la retraitée de l’enseignement. « Je n’ai fait aucune publicité pour mes ventes. Les gens l’ont su de bouche à oreille. J’avais une certaine crainte de ne pas être en mesure de répondre à la demande, mais j’ai décidé que tant que j’aurai le matériel, j’en produirai. » 

Les gens peuvent se procurer un masque au coût de 10$ ou trois masques au coût de 25$. 

Mme Chainey est particulièrement attachée à la Fondation de ma vie. Pour elle, il n’y avait aucun doute que ce serait cet organisme qui recevrait ses profits. « Je suis soignée pour un cancer de la vessie à l’Hôpital de Chicoutimi depuis 13 ans. J’ai trouvé cela important d’encourager la Fondation de ma vie, puisque j’y suis très bien soignée. Depuis deux ans, tout va bien, mais j’y suis toujours suivie », a-t-elle mentionné. 

Ceux qui souhaitent se procurer un masque auprès de Mme Chainey peuvent la contacter sur son compte Facebook personnel. Le paiement se fait par virement bancaire, puis les masques sont récupérés dans sa boite aux lettres. Les personnes de l’extérieur de la région peuvent également s’en procurer, puisque Mme Chainey offre également le service postal.