Trois cas de COVID-19 au complexe Les Quartiers des rivières
Trois cas de COVID-19 au complexe Les Quartiers des rivières

Bilan pour Québec et Chaudière-Appalaches: 18 nouveaux cas et un autre décès

Judith Desmeules
Judith Desmeules
Le Soleil
La Capitale-Nationale enregistre 18 nouveaux cas de COVID-19 sur son territoire vendredi, ainsi qu’un autre décès. Trois résidents du complexe Les Quartiers des rivières ont reçu un diagnostic positif, mais la résidence n’est pas traitée comme un lieu d’éclosion par le CIUSSS pour l’instant.

Le nombre total de personnes infectées s’élève à 1188 dans la région, on calcule 79 décès depuis le début de la crise. Vendredi, 41 personnes étaient hospitalisées (35 résidents de la Capitale-Nationale) et quatre d’entre elles se trouvent aux soins intensifs. Par ailleurs, 517 personnes sont considérées comme guéries.

Les trois personnes atteintes de la COVID-19 dans le complexe de l’arrondissement des Rivières sont logés dans la résidence La Clairière. 

«Le premier cas, on l’a su jeudi. La personne était dans une unité de dix personnes, il s’agit d’une unité très fermée, les gens ne sortent pas et c’est très restreint. Les résidents de l’unité ont été testés et on a eu deux résultats positifs. Les autres sont revenus négatifs», explique Mylène Dupéré, vice-présidente aux affaires publiques et aux communications corporatives chez Groupe Sélection, propriétaire du complexe.

Deux des trois résidents infectés ont été transférés à l’hôpital pour être soignés. L’autre résident ne présente aucun symptôme et demeure actuellement à La Clairière.

«La personne est isolée et traitée par les employés avec tout l’équipement de protection individuelle, gants, masques, jaquette et lunettes. Les employés sont bien formés», ajoute Mylène Dupéré.

Mme Dupéré précise aussi que la personne infectée est en attente d’un transfert. D’ailleurs, elle mentionne que la résidence travaille en étroite collaboration avec le CIUSSS de la Capitale-Nationale. Les employés qui ont été en contact avec l’unité touchée effectuent un test de dépistage, jusqu’à maintenant, les résultats sont négatifs. D’autres résultats seront connus dans les prochains jours.

«La situation est sous contrôle et on travaille fort pour qu’elle le reste. On essaie de trouver le lien épidémiologique du premier cas, l’hypothèse émise pour l’instant est qu’une personne asymptomatique soit entrée et ait infecté un résident. Pour l’instant, on n’a pas de réponse claire.»

Il est aussi précisé que les mesures de protection sont fermes depuis le début de la pandémie au complexe Les Quartiers. Tous les employés et les personnes qui viennent donner un coup de main doivent calculer leur température à l’entrée et ne doivent pas avoir été en contact avec le virus, notamment. Dés que la direction a eu connaissance d’un premier cas, il y aussi eu une désinfection totale des lieux. 

«En ce qui concerne un dépistage systématique, on se fie complètement au CIUSSS. S’ils décident de le faire, on va collaborer, c’est évident. Pour l’instant ce n’est pas le cas, mais la décision leur revienne», termine Mylène Dupéré. 

Bilan pour la Capitale-Nationale

La résidence privée Manoir et Cours de l’Atrium enregistre son troisième décès, elle note aussi deux nouveaux cas. On y compte maintenant 37 usagers et 13 employés infectés.

La résidence des Jardins d’Évangéline, la deuxième éclosion la plus importante après l’Hôpital Jeffery Hale, ajoute elle aussi deux cas chez ses usagers, 60 résidents et 67 employés sont maintenant infectés.

Quant à la résidence Havre du Trait Carré, quatre nouveaux cas sont notés chez les usagers, 11 résidents et 12 employés sont infectés.

La situation demeure plutôt stable dans les neuf autres lieux d’éclosion du virus; Hôpital Jeffery Hale (203 cas), CHSLD Paul-Triquet (72 cas), CHSLD Le Faubourg (14 cas), Manoir de Courville (49 cas), CHSLD Saint-Jean-Eudes (21 cas), CHSLD du Boisé (2 cas), CHSLD Yvonne-Sylvain (2 cas), CHSLD Hôpital général de Québec (16 cas), CHSLD Notre-Dame-de-Lourdes (4 cas).

«Les personnes présentant des symptômes d’allure grippale pouvant s’apparenter à ceux de la COVID-19 doivent contacter le 418 644-4545 pour obtenir un rendez-vous pour un dépistage. Cela permettra de déceler rapidement la présence du virus, avant que les symptômes s’aggravent, et ainsi prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la santé et la sécurité de tous», indique le directeur régional de santé publique, le Dr François Desbiens.

Bilan des cas par secteur, 15 mai 2020

Chaudière-Appalaches

Le nombre de cas confirmés en Chaudière-Appalaches s’élève à 445, six personnes sont hospitalisées et trois d’entre elles se trouvent aux soins intensifs. Le CISSS compte par ailleurs 355 personnes rétablies et huit décès depuis le début de la crise sanitaire. 

Aucun nouveau cas confirmé au Manoir Liverpool, résidence privée pour aînés. Le lieu d’éclosion dénombre actuellement trois cas actifs de COVID-19, 30 résidents ont contracté le virus au total, les 27 autres personnes sont donc guéries. Chez les travailleurs de la santé, 14 cas sont confirmés.

Bilan des cas par secteur, 15 mai 2020