Avoir 105 ans au temps de la COVID-19

La COVID-19 s’est invitée, au cours des derniers jours, dans les célébrations entourant le 105e anniversaire de l’Almatoise Gertrude Tremblay-Girard. Le personnel de la Résidence Saint-Sacrement d’Alma a tout de même été en mesure de souligner cet anniversaire rarissime en respectant les consignes et directives qui font maintenant partie de nos vies. Les célébrations familiales qui devaient avoir lieu, comme c’est le cas chaque année, ne seront que partie remise.

C’est séparée de sa famille que Gertrude Tremblay-Girard a souligné, mercredi, son anniversaire. Les technologies ont heureusement permis à ses enfants et au reste de la famille d’assister à l’événement.

« D’habitude, on célèbre son anniversaire en famille. En plus, j’ai une soeur qui revient de la Floride et qui est en quarantaine. Ma mère va très bien. Il n’y a pas de cas dans la résidence. Tout va bien. Une infirmière nous a envoyé une photo d’elle lorsqu’elle a reçu son gâteau », raconte l’un des quatre enfants de Mme Tremblay-Girard, Marc Girard, qui s’est entretenu par téléphone avec sa mère, mercredi matin.

Alors que les visites sont suspendues dans toutes les résidences pour aînés de la province, Mme Tremblay-Girard tenait tout de même à profiter de cette journée spéciale. La centenaire s’était maquillée pour l’occasion.

C’est séparée de sa famille que Gertrude Tremblay-Girard a souligné, mercredi, son anniversaire. Les technologies ont heureusement permis à ses enfants et au reste de la famille d’assister, en quelque sorte, à l’événement.

« Elle est très fière. Elle était bien contente. Elle ne savait pas ce qui l’attendait », ajoute le benjamin de la famille, M. Girard.

Une vidéo tournée par un membre du personnel laissait voir Mme Tremblay-Girard devant un gâteau et quelques ballons. Les résidants et le personnel lui chantaient les traditionnels voeux d’anniversaire.

La doyenne de la résidence et de la ville d’Alma s’est ensuite adressée brièvement à sa famille par le biais d’une touchante vidéo.

« Je veux dire aux enfants que j’aimerais bien qu’ils soient avec moi. Ils m’ont appelée ce matin. Mon garçon, le plus vieux, m’a envoyé une carte. Ça me fait plaisir quand même, mais j’aimerais mieux les avoir avec moi », a mentionné la dame qui vit en résidence pour aînés depuis ses 103 ans.

Fête en famille à prévoir 

La famille Girard, dont les quatre enfants sont âgés entre 64 et 81 ans, compte bien célébrer le 105e anniversaire de Gertrude Tremblay-Girard comme il se doit dès que la situation le permettra. « Aussitôt que ce sera possible. Tout le monde va descendre. On va aller la voir et fêter », promet Marc Girard.