40 appels de dénonciation à Saguenay, aucun constat d'infraction 

Patricia Rainville
Patricia Rainville
Le Quotidien
Les policiers de Saguenay ont reçu 40 appels de dénonciation en lien avec les mesures de distanciation imposées par le gouvernement pour freiner la propagation de la COVID-19, durant le week-end. Ces interventions se sont soldées par des avertissements et aucun billet d’infraction n’a été remis.

C’est durant la journée de samedi, alors que le soleil et la température clémente étaient de la partie, que les policiers ont reçu le plus important lot d’appels de la fin de semaine. Les agents affectés à la patrouille COVID-19 sont intervenus à une vingtaine d’endroits, durant la journée, mais les individus rencontrés ont reçu des avertissements et ont été informés des règles. Aucun billet d’infraction n’a été délivré. 

Il faut dire que depuis le début des mesures de confinement, les policiers de Saguenay ont reçu des centaines et des centaines d’appels de dénonciation, mais seulement une cinquantaine de billets ont été remis. La majorité de ces constats d’infraction avaient été précédés d’avertissements de la part des policiers. Certains récalcitrants avaient reçu la visite des policiers à deux reprises avant d’écoper d’une amende. 

S’il est interdit de pénétrer à l’intérieur d’une résidence qui n’est pas la nôtre, les gens peuvent se voir à l’extérieur, en respectant les règles du deux mètres. Toutefois, le gouvernement ne recommande pas aux citoyens de se réunir, même si c’est à l’extérieur.