26 cas supplémentaires de COVID-19 au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Stéphane Bouchard
Stéphane Bouchard
Le Quotidien
Le Saguenay-Lac-Saint-Jean a enregistré, lundi, une de ses plus grandes hausses de cas de coronavirus depuis le début de la pandémie. Les données publiées le 12 octobre ont fait état de 26 nouveaux tests positifs à la grandeur de la région.

Cette hausse porte le nombre de personnes ayant contracté la COVID-19 à 597.

Les trois foyers d’éclosion les plus importants dans la région, parmi les 20 encore actifs, sont le CHSLD Isidore-Gauthier (25 cas), l’hôpital d’Alma (19 cas) et le Service de police de Saguenay (16 cas). Une nouvelle éclosion s’est déclarée ce week-end au Pavillon Wilbrod-Dufour d’Alma.

Le CIUSSS affirme dans ses précisions quotidiennes que 16 des nouveaux cas ont été découverts grâce au dépistage ciblé qui a été fait dans les deux derniers jours. 

En raison du congé de l’Action de grâce, le nombre de personnes rétablies et celui des hospitalisations n’ont pas été mis à jour depuis vendredi.

La semaine dernière, entre le 4 et le 10 octobre, le bilan régional s’est alourdi de 113 nouveaux cas.

À l’échelle nationale, la province déplore l’apparition de 843 cas, un des plus bas totaux des derniers jours. Le nombre de nouveaux tests positifs oscillait autour de 1000 au Québec depuis près de deux semaines.

Lac-Saint-Jean-Est à surveiller

C’est dans le réseau local de services (RLS) de Lac-Saint-Jean-Est que se concentrent les plus fortes hausses régionales de cas de COVID-19. Une école additionnelle d'Alma est d'ailleurs touchée par la COVID-19. Lundi, le Centre de services scolaire du Lac-Saint-Jean déplorait le résultat positif à un test de dépistage d'une personne fréquentant l'école Saint-Pierre, qui accueille des élèves du primaire.

Le CIUSSS rapporte qu’un «exercice est en cours afin de réorganiser certains services à l’hôpital d’Alma afin de limiter au maximum le risque de contamination». Samedi, la présidente de la FIQ–Syndicat des professionnelles en soins du Saguenay–Lac-Saint-Jean, Julie Bouchard, indiquait son inquiétude au Quotidien face à l’éclosion à l’hôpital d’Alma. Selon elle, cette nouvelle allait apporter une «pression supplémentaire» sur le personnel de l’hôpital.

La situation épidémiologique que l’on observe dans la ville d’Alma et dans ses environs amène aussi la Santé publique à rehausser les mesures préventives dans les CHSLD de Lac-Saint-Jean-Est.

L’encadrement des visites sera dorénavant plus sévère au CHSLD Métabetchouan-Lac-à-la-Croix et au CHSLD d’Alma, comme c’est le cas au CHSLD Isidore-Gauthier depuis le 3 octobre.