COVID-19: un cas dans une garderie d’Alma

Anne-Marie Gravel
Anne-Marie Gravel
Le Quotidien
Le cas d’infection à la COVID-19 répertorié lundi au Saguenay-Lac-Saint-Jean a été décelé dans un service de garde en milieu familial d’Alma. La Santé publique a confirmé l’information mardi, journée où aucun nouveau cas n’a été ajouté à la liste.

On ignore pour le moment si la personne atteinte est un enfant qui fréquente le service de garde ou une éducatrice. Le CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean se contente de confirmer qu’il s’agit de quelqu’un qui évolue dans le milieu de garde, et non pas d'un proche d’une de ces personnes. 

«On confirme qu’effectivement, il y a un cas dans un service de garde en milieu familial à Alma. On ne peut pas donner d’information à savoir de qui il s’agit pour le moment», affirme Caroline Lavoie, agente d’information au CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean. 

Cette dernière confirme que des messages ont été envoyés aux personnes qui fréquentent l’individu infecté. L’enquête épidémiologique a permis de retracer les personnes susceptibles d’avoir contracté le virus. «Une vingtaine de personnes sont en isolement préventif. Il n’y aura pas dépistage massif. »

La porte-parole assure que le cas en question n’est pas lié à l’éclosion à la Chaîne de travail adapté CTA, à Alma, où sept personnes ont été testées positives au cours des derniers jours. 

«Ce n’est pas lié et pour l’instant, c’est un cas. À l’heure actuelle, on ne parle pas d’éclosion.»

Aucun nouveau cas mardi

La situation est quant à elle demeurée stable au Saguenay-Lac-Saint-Jean mardi où aucun nouveau cas de COVID-19 n’a été répertorié. Le nombre total de personnes atteintes par le coronavirus dans la région depuis son apparition est toujours de 329. 

Les données publiées par le gouvernement du Québec mardi matin confirment que la région se porte bien depuis plusieurs jours. Peu de cas ont été répertoriés depuis plus d’une semaine et ceux qui l’ont été sont presque entièrement liés à un site d’éclosion, soit la Chaîne de travail adapté CTA, à Alma.

Les dernières données disponibles font état de 293 personnes rétablies, et de 26 décès, tous survenus il y a plusieurs semaines. 

Rappelons que le premier cas de coronavirus au Saguenay-Lac-Saint-Jean a été confirmé le 20 mars dernier. Un premier décès est survenu le 10 avril. Quant au dernier décès lié au virus, il a été enregistré le 6 mai.