Les autorités de la Ville ont fait le point, jeudi, en fin de journée. Le maire suppléant Michel Potvin et le directeur du Service de sécurité incendie, Carol Girard, aussi coordonnateur des mesures d’urgence, ont indiqué que le Centre de coordination des mesures d’urgence a été mis en opération.

COVID-19:  Saguenay met des mesures en place

La Ville de Saguenay annule tous les événements intérieurs et extérieurs de 250 personnes et plus sur son territoire, et ce, pour 30 jours, en raison de la crise du coronavirus. Elle recommande également d’éviter les activités intérieures et extérieures de plus de 100 personnes. Un plan de continuité des opérations a aussi été mis en place – le même que pour la A(H1N1) – afin d’assurer la poursuite des services essentiels aux citoyens.

Les autorités de la Ville ont fait le point, jeudi, en fin de journée. Le maire suppléant Michel Potvin et le directeur du Service de sécurité incendie, Carol Girard, aussi coordonnateur des mesures d’urgence, ont indiqué que le Centre de coordination des mesures d’urgence a été mis en opération.

Les employés municipaux qui reviennent d’un voyage à l’extérieur du pays devront respecter une quarantaine de 14 jours, payée par la Ville. Ceux qui prendront la décision de partir dans les prochains jours devront quant à eux assumer la quarantaine à leurs frais.

«La Ville de Saguenay était prête. Le plan de continuité des opérations était l’élément le plus important pour nous. Il faut absolument, s’il y a une tempête, et ça devrait être le cas demain, avoir du déneigement», a expliqué M. Potvin, ajoutant les services de police et d’incendie et le traitement des eaux font également partie des services prioritaires.

Carol Girard ajoute qu’il y aura une gestion quotidienne pour assurer un nombre d’employés suffisant pour les services essentiels. Il n’est pas exclu que le niveau de service soit modifié au besoin.

«Des mesures pourraient être drastiques. Par exemple, les pompiers pourraient être confinés à la caserne, a admis Carol Girard. Pour l’instant, on aime mieux prendre des mesures drastiques qu’être en rattrapage. Le plan sera actualisé jour après jour, car la situation est évolutive.»

Il se veut toutefois rassurant en affirmant qu’il n’y a actuellement aucun problème particulier.

«On espère que ça va durer comme ça. En gestion de crise, il faut se préparer et c’est ça qu’on fait», a ajouté M. Girard.

«On a écouté comme vous M. Legault ce midi. On a fait ce qu’il y avait à faire dans le court laps de temps qu’on avait», a renchéri M. Potvin.

Finances

Le président du comité des finances de Saguenay, Michel Potvin, mentionne qu’il n’y a pas de réserves financières particulières pour contrer la crise du coronavirus, mais que des sommes pouvant attendre 8 à 10 millions $ sont disponibles.

«On a des réserves dans différents domaines, par exemple la dette, et on pourrait les déplacer. Ce n’est pas l’argent qui va nous arrêter à régler ce problème-là», promet M. Potvin, qui a demandé à Promotion Saguenay d’accompagner les événements qui ont dû être annulés – comme les Pichous et REGARD – dans leurs demandes gouvernementales.

Questionné sur les endroits qui peuvent contenir 100 personnes, comme les restaurants, M. Girard a mentionné qu’il appartenait à la santé publique de prendre une décision à ce sujet.

Josée Néron

La mairesse Josée Néron, qui se trouve actuellement en vacances au Mexique, est bien au fait de la situation. Elle tente de devancer son retour qui est prévu pour la semaine prochaine. Elle devra elle aussi se soumettre à une quarantaine.

«La priorité est de lui trouver un billet d’avion», a terminé M. Potvin.