Plusieurs citoyens s’étaient stationnés près de l’entrée principale.
Plusieurs citoyens s’étaient stationnés près de l’entrée principale.

COVID-19: les services d’urgence «flashent» leurs lumières pour les travailleurs de la santé

Patricia Rainville
Patricia Rainville
Le Quotidien
Ambulanciers, pompiers, remorqueurs et citoyens ; depuis samedi soir, le mouvement « Flash tes lumières » prend de l’ampleur devant les hôpitaux régionaux. Les services d’urgence ont commencé à partager leur solidarité envers le personnel soignant de l’hôpital d’Alma, en activant les lumières de leurs véhicules devant l’établissement de santé. Le lendemain, on faisait la même chose à Roberval et à Chicoutimi.

Le mouvement « Flash tes lumières » a pris une tout autre tournure ici, en fin de semaine, mais aussi à Montréal où, sur le coup de 20 h 30, les services d’urgence tels que policiers et ambulanciers, mais aussi des citoyens, se réunissent autour d’un établissement de santé pour encourager le personnel soignant.

Dimanche soir, des dizaines de voitures de police s’étaient stationnées devant le CHUM, à Montréal, où alarme et lumières avaient été activées quelques minutes, en guise de soutien.

Les employés de l’hôpital de Chicoutimi ont souligné leur appréciation du gestion en «flashant» les lumières.

À Alma, la tradition a débuté samedi soir. Une vidéo a d’ailleurs été mise en ligne et quelque 17 000 personnes l’ont visionnée. L’initiative a fait des petits à Roberval et à Chicoutimi le lendemain.

Le conseiller municipal de Chicoutimi-Nord, Marc Pettersen, a d’ailleurs invité les citoyens à se déplacer autour de l’hôpital de Chicoutimi, dimanche, mais en restant à l’intérieur de leur voiture, évidemment.

Lundi soir, ils étaient nombreux sur le stationnement l’hôpital de Chicoutimi. Sur le coup de 20 h 30, des klaxons et des sirènes ont retenti de longues minutes, d’abord du côté de l’entrée principale, ensuite du côté de l’urgence. Plusieurs véhicules de citoyens étaient là, mais aussi des camions de pompiers, des remorqueuses, des taxis, des contrôleurs routiers, etc.

Le conseiller municipal Marc Pettersen a diffusé une vidéo en direct qui a été regardée par moment par plus de 350 personnes.

« C’est tellement émouvant qu’on ne peut pas s’empêcher de pleurer », a-t-il déclaré, visiblement ému, pendant que plusieurs lumières de l’hôpital clignotaient, sans doute par le personnel hospitalier qui accueillait les encouragements.

Inspiré par Jean-Marc Parent

Le mouvement citoyen « Flash tes lumières » a débuté il y a deux semaines, un peu partout sur le territoire québécois. Inspirée par le mouvement de l’humoriste Jean-Marc Parent, dans les années 90, cette initiative vise à apporter un soutien silencieux aux travailleurs du milieu de la santé.

Plusieurs véhicules de citoyens étaient là, mais aussi des camions de pompiers, des remorqueuses, des taxis, des contrôleurs routiers, etc.

Chaque jour, à 20 h 30, des lumières scintillent un peu partout au Québec, mais c’est vraiment devant les établissements de santé que le mouvement a pris de l’ampleur, ce week-end. (Avec Mélanie Côté)