COVID-19: le Saguenay-Lac-Saint-Jean se démarque par l’absence de cas actif

La situation est stable au Saguenay-Lac-Saint-Jean. La région ne compte aucun nouveau cas de COVID-19 et par le fait même, aucun cas actif depuis quelques jours.

Le gouvernement du Québec a publié ses données quotidiennes mercredi matin. Le nombre de personnes atteintes dans la région depuis le début de la pandémie est toujours de 330. Du nombre, 304 sont guéries et 26 ont perdu la vie entre le 10 avril et le 6 mai. 

Même si le nombre de cas a diminué dans plusieurs régions de la province, mardi, le Saguenay-Lac-Saint-Jean figurait parmi les rares où il n’y avait aucun cas de coronavirus actif. 

Selon les données du ministère de la Santé et de Services sociaux, en plus du Saguenay-Lac-Saint-Jean, seules les régions de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, le Nunavik et les Terres cries de la Baie-James sont exemptes de cas actif. 

«Il est important de mentionner que malgré une diminution du nombre de cas ou encore une absence de cas, le virus est toujours présent au Québec et prêt à revenir en force. Aucune région n’est à l’abri de nouveaux cas. De plus, malgré les validations, il peut aussi y avoir un décalage entre ces données et la situation sur le terrain», affirme Marie-Louise Harvey, porte-parole du service des affaires publiques et stratégies du ministère de la Santé et des Services sociaux.

Celle-ci rappelle l’importance du lavage de mains et de la distanciation sociale afin de conserver un portrait régional aussi encourageant. 

Services réduits pour le férié 

Certains services du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Saguenay–Lac-Saint-Jean (CIUSSS) seront par ailleurs fermés ou réduits le vendredi 3 juillet en raison du congé de la fête du Canada.

Ainsi, les centres de prélèvements, les centres de rendez-vous et les bureaux administratifs seront fermés. D’autres services seront pour leur part offerts avec un personnel réduit. La population est invitée à téléphoner avant de se présenter sur place. Le 1er juillet, les services sont offerts selon l’horaire habituel. Les horaires modifiés sont accessibles via le portail Web du gouvernement du Québec.