L’achalandage dans les autobus de la STS a fortement diminué, au cours des dernières semaines.
L’achalandage dans les autobus de la STS a fortement diminué, au cours des dernières semaines.

COVID-19: la STS revoit ses horaires et met à pied 18 chauffeurs

Denis Villeneuve
Denis Villeneuve
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
En raison d’une baisse de 80 % de la clientèle fréquentant le service de transport en commun, la Société de transport de Saguenay (STS) procède à la diminution de la fréquence de passage des autobus sur plusieurs de ses circuits, ce qui occasionnera la mise à pied de 18 chauffeurs à temps partiel à compter du 6 avril.

Le conseil d’administration de la STS en a décidé ainsi à la suite de la tenue, vendredi après-midi, d’une assemblée extraordinaire.

Selon Jean-Luc Roberge, directeur général de la STS, à compter du 6 avril, la société aura diminué de 43 % ses heures de service en cumulant la diminution annoncée à la mi-mars.

La situation d’urgence sanitaire est évidemment à la base des décisions prises. « Les gens prennent le transport en commun par obligation parce qu’ils doivent se rendre au travail dans le secteur de la santé, ou à l’épicerie. Autrement, tout est fermé », affirme M. Roberge.

En prévision de la diminution des fréquences de passage, l’employeur a discuté avec le Syndicat des chauffeurs afin d’analyser certains scénarios qui auraient pu épargner des mises à pied, entre autres avec le temps partagé. Étant donné que les chauffeurs réguliers permanents bénéficient de garanties d’heures travaillées, il a été impossible d’aller de l’avant.

Par ailleurs, étant donné que les mesures d’aide gouvernementale se déroulent à un rythme accéléré, M. Roberge se demande si la société de transport ne pourrait pas bénéficier de l’aide pour le maintien en emploi de ses travailleurs.

Passage aux heures

Considéré comme un service essentiel, le transport en commun au Saguenay se poursuivra normalement pour les lignes qui desservent les trois hôpitaux de Chicoutimi, Jonquière et La Baie, avec des autobus qui continueront d’effectuer des passages aux 30 minutes. Pour les autres lignes, les véhicules de la STS effectueront des passages aux heures plutôt qu’aux 30 minutes.

Le directeur général de la Société de transport de Saguenay, Jean-Luc Roberge, se demande si la STS pourrait bénéficier d’une aide gouvernementale pour maintenir ses travailleurs en emploi.

Toutes les lignes en provenance des quartiers résidentiels effectueront des passages aux heures.

Les interurbains effectueront également des passages aux heures plutôt qu’aux 30 minutes.

Les lignes 16, 30, 50 et 175 sont les seules lignes à conserver leur fréquence de passage actuelle aux 30 minutes.

En soirée, les derniers départs en provenance des terminus de Jonquière et Chicoutimi s’effectuent à 20h45. À La Baie, les derniers départs s’effectuent à 20 h 30.

Pour les interurbains des lignes 3 et 175 en provenance des terminus de Jonquière et Chicoutimi, les derniers départs se font à 21h15.

Pour les interurbains (ligne 6) en provenance de La Baie, les derniers départs se font à 21 h.

Pendant la fin de semaine, tous les interurbains seront également aux heures.

La fréquence des passages sera également diminuée pour les secteurs situés en périphérie, soit Shipshaw, Saint-Ambroise, Saint-Honoré, Saint-Fulgence, Laterrière et Lac-Kénogami.