Confection Imagine a reçu le mandat de produire 6000 visières pour les paramédics de la région.
Confection Imagine a reçu le mandat de produire 6000 visières pour les paramédics de la région.

COVID-19: Confection Imagine produit 6000 visières de protection pour les paramédics

Stéphane Bouchard
Stéphane Bouchard
Le Quotidien
Confection Imagine viendra en aide aux paramédics de la région pendant la crise du coronavirus. L’entreprise de Larouche a mis ses activités traditionnelles de côté pour produire 6000 visières destinées à protéger les techniciens ambulanciers de la région.

La visière est composée majoritairement de plastique, sur lequel on appose un petit carré de mousse pour protéger le haut du visage. Elle tient à l’aide d’un élastique.

L’équipement, qui sert à protéger les paramédics de diverses infections en temps normal, est encore plus utile pendant la crise du coronavirus. On l’utilise lors des interventions avec des patients qui présentent des symptômes de la COVID-19.

L’objectif est de faire 500 visières par jour de ces objets qui sont à usage unique. Ce n’est pas la première fois que Confection Imagine collabore avec la CTAQ (Coopérative des techniciens ambulanciers du Québec), raconte en entrevue Mélissa Lavoie, une des propriétaires de l’entreprise qui se spécialise en temps normal dans la création de sacs à main.

« Toutes nos activités sont mises de côté pour se concentrer sur ce qui pressait. On fait des sacs à main et c’est la dernière priorité des gens présentement. On fait des produits de luxe, assez haut de gamme », précise Mélissa Lavoie, heureuse de pouvoir continuer à travailler pendant le confinement tout en étant utile aux personnes qui sont au front.

Une des plus grandes difficultés a été de trouver les matériaux pour fabriquer ces 6000 visières. « C’est en pénurie présentement. En collaborant avec des petites entreprises de la région, on a réussi à trouver le matériel », indique la couturière.

Forte demande

Confection Imagine, qui fêtera son dixième anniversaire en avril, collabore souvent avec différentes entreprises pour fabriquer des produits spécialisés.

« Tout ce qui se coud, tout ce qui est fait sur mesure, on est capable de le faire », explique Mélissa Lavoie.

Au temps de la COVID-19, Confection Imagine reçoit plusieurs appels provenant d’organismes oeuvrant dans le domaine de la santé. Tous sont à la recherche de produits uniques.

« On a de la demande pour des rideaux séparateurs dans des cliniques. Ma mère fabrique une centaine de masques en tissu par jour, ces temps-ci. On reçoit toutes sortes de demandes hyper précises », termine Mélissa Lavoie.