La ministre responsable du Saguenay-Lac-Saint-Jean et ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest.
La ministre responsable du Saguenay-Lac-Saint-Jean et ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest.

COVID-19: 18 M$ pour les municipalités du Saguenay-Lac-Saint-Jean

Samuel Duchaine
Samuel Duchaine
Le Quotidien
Denis Villeneuve
Denis Villeneuve
Initiative de journalisme local - Le Quotidien
Une aide financière de plus de 18 M$ a été octroyée aux administrations municipales du Saguenay-Lac-Saint-Jean, dont un peu plus de 11 M$ à Saguenay.

Le montant est financé à parts égales entre les gouvernements du Québec et du Canada. C’est la ministre responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean et ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, qui en a fait l’annonce vendredi.

Cette aide permettra aux municipalités de couvrir leurs dépenses occasionnées par la pandémie, comme les hausses de coûts liées à la sécurité publique, aux adaptations de bâtiments, à l’opération de camps de jour municipaux et aux processus démocratiques dans les municipalités. Ce soutien vise également à compenser les pertes de revenus des municipalités, comme les revenus de permis, des droits sur les mutations immobilières, des amendes et pénalités et des stationnements.

« Nous mettons de l’avant le soutien nécessaire afin que les municipalités puissent être en mesure de s’adapter à la situation et de continuer d’offrir des services de qualité aux citoyennes et aux citoyens. Elles seront ainsi mieux outillées pour faire face à la COVID-19, tout en se préparant à contribuer activement à la reprise économique. Au bout du compte, c’est l’ensemble des collectivités qui bénéficiera de cette initiative », a commenté Mme Laforest.

De son côté, le ministre des Finances, Éric Girard, a mentionné que cette aide sera favorable à la relance économique, en évitant une hausse du fardeau fiscal. « Cette aide financière importante donnera davantage de flexibilité et de prévisibilité aux municipalités. Cela permettra d’éviter des hausses du fardeau fiscal des particuliers et des entreprises ou des réductions de services. »

À l’échelle provinciale, l’aide financière pour les municipalités grimpe à 800 M$. Elle découle d’une entente survenue entre les gouvernements du Québec et du Canada en vertu de l’Accord sur la relance sécuritaire.

Le montant de l’aide pour chaque municipalité a été déterminé selon deux facteurs, le poids démographique et les impacts de la pandémie. Cette aide pourra être utilisée tant en 2020 qu’en 2021, à la convenance des municipalités.

Par ailleurs, une somme de 100 M$ a été réservée pour pallier d’éventuels besoins particuliers que pourrait engendrer la pandémie au cours des prochains mois.

La circonscription de Roberval recevra 2, 9M$ pour atténuer les impacts financiers de la pandémie.

Dans Dubuc, la douzaine de municipalités que l’on retrouve dans la circonscription détenue par la CAQ se partagera 1,1M$. Saguenay obtient la coquette somme de 11,1 M$.

MRC du Fjord-du-Saguenay

Toujours sur le territoire, le préfet de la MRC du Fjord-du-Saguenay, Gérald Savard, a annoncé l’obtention d’une contribution financière de 1 822 684 $ allouée par Hydro-Québec, dans le cadre du Programme de mise en valeur intégrée (PMVI) pour la réalisation de la ligne à 735 kv Micoua-Saguenay.

L’aide financière a permis de procéder à l’implantation du nouveau service de traitement et de collecte de la matière organique sur tout le territoire de la MRC, en partenariat avec la Régie des matières résiduelles du Lac-Saint-Jean (RMR). Elle permettra également la mise en place d’autres projets dans le cadre du Plan de gestion des matières résiduelles de la MRC.

Le 5 octobre prochain, la population de la MRC du Fjord-du-Saguenay bénéficiera du nouveau service de traitement et de collecte de la matière organique, et ce, tant au niveau résidentiel, commercial, industriel, institutionnel qu’au niveau de la villégiature.

« La contribution financière d’Hydro-Québec, par le biais du PMVI, a permis de procéder à l’achat des bacs bruns et nous permettra de contribuer financièrement à la construction de la plateforme de traitement d’Hébertville-Station par la RMR, pour un montant total de 1,1M$. Cette initiative d’Hydro-Québec permet d’alléger la participation financière des citoyens et j’en suis très heureux. D’autres projets seront financés, à même ce programme, dans le cadre du Plan de gestion des matières résiduelles », souligne Gérald Savard, préfet de la MRC du Fjord-du-Saguenay.

Le PMVI sert à compenser les collectivités pour les impacts résiduels découlant de la mise en place de nouvelles installations de transport d’électricité d’Hydro-Québec. La somme accordée correspond à un montant par kilomètre de nouvelle ligne de transport. Cette somme est versée pour la réalisation d’initiatives de mise en valeur intégrée. AVEC EVE-MARIE FORTIER