Le CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean doit composer avec un troisième foyer d’éclosion de COVID-19 alors qu’un cas a été confirmé par la Santé publique à la Villa Saint-Alexis de La Baie qui est une résidence privée pour personnes âgées qui comprend pas moins de 195 chambres.
Le CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean doit composer avec un troisième foyer d’éclosion de COVID-19 alors qu’un cas a été confirmé par la Santé publique à la Villa Saint-Alexis de La Baie qui est une résidence privée pour personnes âgées qui comprend pas moins de 195 chambres.

COVID-19 : un troisième foyer d’éclosion au Saguenay-Lac-Saint-Jean

Louis Tremblay
Louis Tremblay
Le Quotidien
Le CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean doit composer avec un troisième foyer d’éclosion d’importance de COVID-19 alors qu’un cas a été confirmé par la Santé publique à la Villa Saint-Alexis de La Baie, une résidence privée pour personnes âgées qui comprend pas moins de 195 chambres.

Dimanche, dans le cadre du point de presse quotidien, le docteur Donald Aubin a confirmé 13 cas de contamination par épidémiologie (des gens qui développent des symptômes qui ont été en contact avec une personne testée positive). Sur sa page Facebook, la Villa Saint-Alexis confirme 13 cas de coronavirus.

Des travailleurs du réseau de la santé ont été informés, samedi matin, qu’ils ont été en contact avec un résident de cette villa atteint du coronavirus. Ces derniers sont en attente de consignes additionnelles de la Santé publique. 

Des résidents ont de plus indiqué au Quotidien avoir croisé des personnes portant des « costumes » des pieds à la tête. Il s’agit visiblement du personnel du CIUSSS qui s’est rendu sur place pour supporter la résidence.

La Villa Saint-Alexis avait déjà été placée sous surveillance par la Santé publique. Le CIUSSS avait toutefois évité d’identifier le site et ne l’avait toujours pas fait au moment d’écrire ces lignes. Il est également possible que d’autres résidents de la villa aient été infectés. Au moins une autre personne a été testée et la famille est en attente du résultat.

Au cours des derniers jours, la résidence a augmenté les mesures de confinement pour les résidents. Le résident confirmé positif a néanmoins partagé des espaces communs pendant un certain temps, malgré une consigne à l’effet qu’il devait demeurer dans ses appartements.

En plus de La Baie, le CIUSSS a confirmé un autre foyer de contamination dans une congrégation religieuse qui possède son propre centre de personnes âgées. Selon les chiffres fournis dimanche par le docteur Donald Aubin, 12 personnes ont été testées positives à cet endroit. La Santé publique ne fait toutefois pas la distinction entre le personnel et les résidents.

Dans ce dernier cas, il y avait un enjeu de ressources humaines. Généralement, la Santé publique recommande le retrait des employés qui ont été en contact de près avec les personnes dont les tests sont positifs.

Officiellement, le CHSLD de la Colline est toujours le seul établissement public pour personnes âgées de la région faisant l’objet d’une éclosion de coronavirus. Dans ce centre, six personnes, résidents et employés, dont une infirmière enceinte, sont déclarées positives. Cette dernière avait été déplacée de l’urgence de l’hôpital de Chicoutimi vers le CHSLD de La Colline, comme le stipulait la directive ministérielle.