La députée fédérale de Jonquière, Karine Trudel, estime que les libéraux ont trahi leur promesse.

Courrier à domicile: une autre promesse en l’air, selon Trudel

La députée fédérale de Jonquière, Karine Trudel, estime que « le gouvernement Trudeau a une autre fois brisé l’une de ses promesses » puisque la livraison du courrier à domicile ne sera pas de retour.

« Alors que Justin Trudeau avait fait campagne en 2015 en promettant le retour de la livraison postale à domicile, la ministre Carla Qualtrough a annoncé mercredi que la livraison à domicile ne reviendrait jamais pour les citoyens et citoyennes dont la conversion aux boîtes postales communautaires a été complétée depuis 2013. Cette situation touche particulièrement les citoyens du Saguenay, qui ont été les premiers touchés par cette mesure », a fait valoir la députée néo-démocrate Karine Trudel, par voie de communiqué. 

« Entamer des discussions et chercher des solutions, c’est une chose. Mais ce que le gouvernement nous dit aujourd’hui, c’est qu’après plus de deux ans de consultations, on est au même point. C’est le statu quo. Une autre promesse brisée d’un gouvernement qui a fait campagne sur cet enjeu, alimentant encore un peu plus le cynisme des citoyens face aux promesses libérales », a insisté Mme Trudel.

D’autre part, Postes Canada prévoit la mise sur pied d’un groupe de travail pour améliorer le service aux personnes âgées et à mobilité réduite. La députée de Jonquière déplore d’ailleurs que l’amélioration des services aux clientèles à risque n’ait pas été faite plus tôt, alors que la mise sur pied d’un groupe de travail aurait pu être complétée il y a deux ans.