La directrice générale de la Fondation pour l’enfance et la jeunesse, Karine Brassard, compte sur Éric Larouche, qui assure la présidence d’honneur de la course.

Courir pour la jeunesse

Pour une cinquième année consécutive, la population active pourra faire une petite différence dans la vie des jeunes à l’occasion, le 11 mai prochain, de la Course pour l’enfance et la jeunesse.

L’activité, organisée sous la présidence d’honneur d’Éric Larouche, président de RL Énergies, se déroulera sur un parcours accessible à tous d’une longueur de 1,25 km dans le sentier derrière le Centre jeunesse de Chicoutimi.

En conférence de presse, M. Larouche, accompagné de Karine Brassard, directrice générale de la fondation, a mentionné que l’activité participative, qui se déroulera sans chronomètre, vise à effectuer des tours au choix de chacun selon sa capacité physique, mais servira surtout à financer les projets des jeunes sous l’aile du Centre jeunesse. Ces projets sont destinés à développer chez eux le développement de compétences et d’estime de soi par le biais de cours ou d’activités personnalisées destinées à déployer les ailes de ces jeunes. Par exemple, la fondation peut aider ces jeunes à suivre un cours destiné à acquérir un permis de conduire, à s’établir en appartement, à former un groupe de deuil au besoin ou tout simplement à souligner les efforts remarquables d’un jeune dans son cheminement, explique Mme Brassard.

Encore cette année, une vingtaine d’ambassadeurs participent à des activités avec les jeunes chaque semaine, en vue de la course du 11 mai.

Lors de son allocution, M. Larouche, père de deux enfants, s’est dit fier d’œuvrer à la présidence d’honneur de l’activité tout en se disant ému de constater que des enfants aussi jeunes que quatre ans puissent déjà connaître de terribles difficultés. « Karine, notre directrice, me racontait ce qu’elle vivait dans son milieu de travail. Il est difficile de comprendre la réalité de certains jeunes ».

L’activité familiale du 11 mai se déroulera comme toujours dans une ambiance festive avec la participation des amuseurs de la troupe Les fous du roi.

L’an dernier, les organisateurs ont pu compter sur la participation de 280 personnes, ce qui a permis d’amasser la somme de 20 000 $. Ce résultat a été obtenu avec l’aide d’une équipe d’une vingtaine d’ambassadeurs œuvrant dans les sphères du monde des affaires, du sport, de l’enseignement et du journalisme dont font partie les collègues Patricia Rainville et Laura Lévesque. La même formule est reprise en 2019. L’inscription est possible en ligne sur le site de la fondation.

Parmi ces ambassadeurs, Isabelle Simard, d’Énergir, a mentionné qu’elle a réussi à attirer dans son sillon une douzaine de ses collègues et leur famille.