Entendre des milliers de personnes chanter Femme de rêve en choeur et presque sans fausses notes, ça relève de la magie. C'est pourtant ce qui s'est passé, hier soir, à Jonquière en musique. Nul doute, Claude Dubois attire encore les foules. Des foules géantes pour un géant de la chanson francophone.

Coup de maître

Entendre des milliers de personnes chanter Femme de rêve en choeur et presque sans fausses notes, ça relève de la magie. C'est pourtant ce qui s'est passé, hier soir, à Jonquière en musique. Nul doute, Claude Dubois attire encore les foules. Des foules géantes pour un géant de la chanson francophone.
La place du festival était pleine à craquer, hier soir, en cette avant-dernière soirée de Jonquière en musique. L'organisation avait réussi un coup de maître en programmant le grand Claude Dubois, qui a attiré près de 10 000 spectateurs.
«Salut Jonquière! Salut Chicoutimi! Salut Saguenay! Je ne veux pas oublier personne. De toute façon, avec les affaires de politique, ils vous ont tous appelés pareil!», a lancé Claude Dubois, en entrant en scène. Sous les applaudissements chaleureux de la foule, il a ouvert le spectacle avec Artiste. Il n'en fallait pas plus pour que les spectateurs plongent dans l'univers de l'auteur-compositeur-interprète de 67 ans.
Avec une voix comme la sienne, Claude Dubois n'a pas besoin d'être une bête de scène pour charmer son auditoire. Vêtu de noir de la tête aux pieds, Dubois ne fait pas de steppettes pour plaire. Il chante. Point. Et il le fait comme peu d'autres en sont capables.
«Nous sommes vraiment contents d'avoir réussi à avoir Claude Dubois. Il ne fait pas beaucoup de spectacles en plein air, mais là, ça lui tentait, qu'il nous a dit», a affirmé le responsable du festival, Alain Tremblay. Visiblement ravi de voir les spectateurs s'entasser au parc de la Rivière-aux-Sables, il a qualifié la 25e édition de Jonquière en musique de victoire. «Nous savions qu'il allait y avoir beaucoup de monde pour Claude Dubois. D'après moi, on a une foule de 10 000 personnes ce soir (hier)", a indiqué Alain Tremblay.
Claude Dubois n'attire pas seulement les gens de sa génération. De nombreux jeunes spectateurs s'étaient déplacés au parc de la Rivière-aux-Sables. Et aux premières notes de Femme de rêve, l'artiste n'a pas eu besoin de chanter. Le public s'en est chargé.
«Vous chantez ''crissement bien''. Pis je ne dis même pas ça pour être téteux!», a lancé Claude Dubois, aux milliers de personnes qui chantaient son répertoire.
D'ailleurs, les fans de celui qui est considéré comme l'une des plus belles voix du Québec n'ont pas été déçus, puisqu'il a offert tous ses grands succès.
«Je vais vous en faire le plus possible ce soir», a-t-il juré. Chose promise, chose due. Hibou, Comme tu voudras, Comme un million de gens, le public a été comblé.
Malheureusement, heure de tombée oblige, la journaliste a dû quitter le spectacle sans entendre Le Blues du Businessman. Mais il est fort probable que les spectateurs s'en sont donné à coeur joie lorsque Dubois a entamé les premières notes de cette pièce de l'opéra rock Starmania.
SheRoxx
Les amateurs de rock ont certainement apprécié la première partie du spectacle, qui était assumée par le groupe hommage SheRoxx. Inspiré par les rockeuses des dernières décennies, le groupe a offert des reprises bien connues de chanteuses telles que Pat Benatar et Janis Joplin. D'ailleurs, le groupe sera sur la scène de la Pyramide des Ha! Ha! ce soir, à La Baie.
Après trois semaines de festivités, Jonquière en musique se termine ce soir, avec DJ Abeille.