Saguenay versera une aide ponctuelle de 40 000$ à l’Espace Côté-Cour, dirigé par Dario Larouche. L’enveloppe permettra de régler le solde d’un prêt contracté pour des travaux sur le bâtiment.

Côté-Cour: la Ville éponge un prêt de 40 000$

Saguenay donne du souffle à l’Espace Côté-Cour, l’organisme qui administre la petite salle de spectacle de la rue de la Fabrique, à Jonquière, en lui versant une subvention non récurrente de 40 000 $. Cette somme permettra d’effacer une dette contractée il y a deux ans pour la réalisation de travaux urgents sur le mur extérieur du bâtiment.

Les rénovations ont eu lieu avant la fusion regroupant la Maison d’animation sociale et culturelle (MASC) et le Café Théâtre Côté-Cour, laquelle a donné lieu à la création de l’Espace Côté-Cour. Depuis, une nouvelle direction est en place, sous la gouverne de Dario Larouche. Comme de nombreux organismes culturels, l’Espace Côté-Cour ne roule pas sur l’or. Toutefois, la gestion est saine, les chiffres balancent et la reddition de comptes auprès de la Ville, subventionnaire à hauteur de 20 000 $ annuellement, se fait dûment. Mais le remboursement du prêt était un boulet financier et présentait une menace pour l’équilibre de l’Espace Côté-Cour. C’est pourquoi Dario Larouche a cru bon de solliciter l’aide de Saguenay. 

« Le prêt hypothéquait beaucoup le fonctionnement. On reste un organisme culturel qui fait de minces profits. Ces profits sont réinvestis dans nos activités courantes. La fusion s’est faite l’an dernier en plein changement d’administration. Présentement, on est en refondation », a mis en contexte Dario Larouche, au cours d’un entretien téléphonique.

Le directeur général précise que l’aide financière de la Ville n’est pas « pour sauver le Côté-Cour ». Il convient toutefois que l’immeuble centenaire, reconnu pour sa valeur patrimoniale, a besoin qu’on lui procure des soins, ce qui représente une responsabilité au plan financier pour la nouvelle entité. 

« Le poids de ce prêt était devenu très lourd pour un petit organisme comme le nôtre. Après une année de transition assez corsée, on reprend un très bon élan », confie Dario Larouche. 

D’autres travaux devront être réalisés pour assurer la pérennité du bâtiment. Un carnet de santé est en cours de réalisation pour dresser le diagnostic complet de l’édifice. L’organisme devrait être admissible à des subventions en provenance des coffres du ministère de la Culture et des Communications du Québec (MCCQ) et de Patrimoine Canada. 

Faire rayonner le Côté-Cour

Le 29 mars dernier, l’aide ponctuelle consentie à l’Espace Côté-Cour a été entérinée par les membres du comité exécutif de Saguenay. En échange de la subvention, l’organisme doit s’engager à poursuivre le travail d’accompagnement, sous la supervision du Service de la culture, des sports et de la vie communautaire et à déposer des rapports de suivi. 

Président de la commission municipale des arts et de la culture, par laquelle la demande de soutien de l’Espace Côté-Cour a cheminé, Jonathan Tremblay estime qu’il est important de soutenir ce lieu de diffusion culturelle et son équipe de direction. 

« On a trouvé une très bonne personne en Dario Larouche. Il est très travaillant et donne beaucoup de temps. Le bâtiment est important et il faut assurer sa sauvegarde. C’est pourquoi on a décidé d’aider l’organisme et lui offrir de l’accompagnement. On veut que l’Espace Côté-Cour rayonne », a déclaré Jonathan Tremblay.