La station Cégep est la première du circuit d’écomobilité à être inaugurée.

Corridor d'écomobilité de la STS: une première station accessible

Les usagers de la Société de transport du Saguenay (STS) qui empruntent les trajets à proximité de l’hôpital de Chicoutimi ont pu voir ou s’arrêter à la nouvelle station d’autobus du Cégep de Chicoutimi, lundi. Cette station de 3,8 M $ est la première du circuit d’écomobilité à être accessible.

On se croirait presque dans une bouche de métro lorsqu’on pénètre dans la nouvelle station. On peut y descendre pour emprunter un large tunnel qui mène au stationnement du Cégep de Chicoutimi. Les usagers pourront donc se protéger des intempéries en attendant l’autobus et éviter de marcher plusieurs mètres à l’extérieur pour se rendre au cégep. Ils se sentiront également davantage en sécurité lorsqu’ils patienteront avant l’arrivée de leur autobus le soir venu.

La station Cégep est constituée d’une section tempérée à l’intérieur pour attendre l’autobus dans un endroit confortable.

La station Cégep, précédemment désignée sous le nom station Grand Séminaire, est donc constituée d’une section tempérée à l’intérieur, qui la relie à l’entrée ouest du cégep et d’une section couverte à l’extérieur. Un accès pour les personnes à mobilité réduite a été aménagé afin de faciliter les déplacements. Autre nouveauté, les clients auront accès à de l’équipement d’information voyageur qui leur permettra d’accéder à des données en temps réel sur les passages des parcours à proximité.

« Nous sommes persuadés que la nouvelle station plaira à notre clientèle de par sa commodité, mais aussi en raison de l’aménagement urbain du secteur du cégep et des rues Sydenham et Jacques-Cartier, qui a complètement été revu en misant davantage sur la sécurité des piétons, des utilisateurs du transport en commun et des automobilistes. D’ailleurs, étant donné les nombreux changements apportés au sein de ce périmètre, j’invite la population à être particulièrement vigilante quant aux nouvelles signalisations », a mentionné le conseiller municipal Marc Pettersen, président du conseil d’administration de la STS.

Un large corridor mène au stationnement du Cégep de Chicoutimi.

De son côté, le directeur général du Cégep de Chicoutimi, André Gobeil, affirme que « les étudiants du Cégep de Chicoutimi sont très sensibilisés aux enjeux environnementaux, mais surtout aux pistes de solution en lien avec ceux-ci. En ce sens, un projet tel que le corridor d’écomobilité est en adéquation avec ces préoccupations par son caractère innovant collé sur la réalité du milieu ».

L’aménagement au Cégep de Chicoutimi a nécessité un investissement total de 3,8 millions de dollars, dont 1,9 million $ de la part du gouvernement du Canada, ainsi que 1,5 million $ du gouvernement du Québec.

Les usagers peuvent prendre cette entrée, sur le stationnement du Cégep de Chicoutimi, qui mène à la station, située à proximité de l’intersection Jacques-Cartier et Saint-Vallier.

Le corridor d’écomobilité relie les cinq principaux générateurs de déplacements de l’arrondissement Chicoutimi par le biais d’un système d’autobus dont la fréquence des passages est plus élevée. Le corridor est délimité par le stationnement incitatif près du Costco et le terminus situé sur la rue Morin. Il comprend les secteurs achalandés de Place du Royaume, de l’UQAC, du cégep, de l’hôpital et du centre-ville de Chicoutimi. Les autres stations devraient être inaugurées sous peu.