Les militants de Loge m'entraide réunis devant l'hôtel de ville de Saguenay.
Les militants de Loge m'entraide réunis devant l'hôtel de ville de Saguenay.

Coopérative d'habitation La Solidarité: Loge m’entraide demande d’inclure l’aide dans le budget 2021

Ismael Raymond
Ismael Raymond
Le Quotidien
Une vingtaine de militants de Loge m’entraide se sont mobilisés devant l’hôtel de ville de Saguenay, jeudi, en fin d’avant-midi, cette fois-ci pour demander aux élus d’inclure l’aide manquante pour la construction de la Coopérative d’habitation La Solidarité dans leur budget 2021.

« Ville de Saguenay doit absolument inclure dans le budget de 2021 l’aide requise à la naissance de la Coopérative d’habitation La Solidarité, sinon les locataires appauvris perdront un don de 15 000 $ des Sœurs de Notre-Dame-du-Bon-Conseil de Chicoutimi qui viendra à échéance le 31 décembre 2020 », avance la coordonnatrice de Loge m’entraide, Sonia Côté. 

Rappelons qu’à l’automne 2015, la congrégation avait promis de verser un montant de 15 000 $ à Loge m’entraide pour son projet d’habitations, mais seulement à condition que l’aide financière de la Ville soit confirmée. Or, l’échéancier donné par les soeurs à l’organisme pour pouvoir obtenir ce montant était de cinq ans. 

En août dernier, voyant la fin de l’année arriver, Mme Côté a écrit aux soeurs pour leur demander d’allonger le délai prévu et à la mairesse de Saguenay pour lui faire part de l’urgence de la situation. « Deux mois plus tard, ni la communauté religieuse ni la mairesse n’ont répondu aux lettres respectives, d’où l’organisation de ce tintamarre », mentionne Mme Côté.

La coordonatrice de Loge m'entraide, Mme Sonia Côté, était accompagnée d'une vingtaine de militants qui participaient au Tintamarre.

L’organisme en est à sa 24e mobilisation collective, depuis 2013, tentant en vain de convaincre les élus de Saguenay d’appuyer financièrement le projet de coopérative d’habitation. Loge m’entraide demande désormais à la Ville d’inclure à son budget un soutien de 135 578 $ par année pendant 5 ans pour financer la construction de la coopérative et un congé de taxes de 25 ans. 

Mme Côté rappelle que leurs efforts ont permis d’organiser jusqu’à maintenant sept campagnes de dons permettant d’amasser 222 110 $ sur les 900 000 $ nécessaires à réalisation du projet de logements sociaux. 

« La Coopérative d’habitation La Solidarité était un besoin urgent en 2013, elle l’est encore aujourd’hui et le sera encore plus demain devant les pertes d’emplois et baisses de revenus à venir, comme conséquences de la pandémie actuelle ! Jamais nous ne lâcherons parce que se loger dignement, notamment en temps de crise économique et en temps de pandémie, c’est non seulement un besoin, c’est un droit », termine Mme Côté.

Les militants de Loge m'entraide réunis devant l'hôtel de ville de Saguenay.