Contribution au parti : deux candidats de la CAQ rectifient les faits

Respectivement candidats pour la Coalition avenir Québec (CAQ) dans Lac-Saint-Jean et Chicoutimi, Éric Girard et Andrée Laforest assurent qu’ils ont contribué au financement de leur parti.

Une analyse de La Presse canadienne, publiée dimanche, réalisée à partir de la liste des donateurs aux partis politiques dressée par le Directeur général des élections (DGEQ), recensait 28 candidats caquistes qui n’ont jamais appuyé financièrement leur formation. Les noms de M. Girard et de Mme Laforest en faisaient partie. En leur nom, l’attachée de presse Nancy Desgagné a rapidement voulu corriger les affirmations par entrevue téléphonique au Quotidien. « C’est complètement faux ! Ils ont fait des contributions personnelles. Il se peut qu’il y ait eu un délai dans le traitement des données et qu’elles n’étaient pas toutes sorties au moment de la demande. M. Girard et Mme Laforest ont tous les deux leur certificat de solliciteur et ils amassent des contributions sur le terrain. »

Selon l’attachée, le financement de la CAQ « va très bien » au Saguenay–Lac-Saint-Jean. Andrée Laforest a « largement fait sa part », avance Mme Desgagné, notamment par la vente de billets au coût de 200 $ pour l’événement à l’hôtel Delta Saguenay en présence du chef François Legault, le 30 août. Éric Girard a aussi oeuvré de la même façon pour un cocktail de financement au Lac-Saint-Jean.

Il n’y a pas de montant minimal d’argent à amasser pour les caquistes.