Au début du moi, le chef de la CAQ, François Legault, était venu au Saguenay-Lac-Saint-Jean pour présenter les candidats Éric Girard et François Tremblay.

Congrès national de la CAQ: les candidats satisfaits

Les deux candidats de la Coalition avenir Québec, François Tremblay et Éric Girard, sont revenus enchantés à la suite de la tenue du congrès national de leur formation, à Lévis, samedi et dimanche.

Ils ont réagi par voie de communiqué mardi.

« C’était une belle occasion d’échanger avec les autres candidats et candidates. Cela m’a permis de faire connaître les enjeux de ma circonscription, de l’importance de nos institutions d’enseignement qui sont confrontées à la baisse démographique, et bien évidemment des secteurs économiques qui doivent faire face au manque de main-d’œuvre et de relève », a expliqué Éric Girard, qui se présentera dans la circonscription de Lac-Saint-Jean.

Pour sa part, François Tremblay a apprécié les discours sur les thèmes de l’intégrité et de l’efficacité. « Ce sont des marques de respect fondamentales pour les travailleurs et ceux qui assurent le maintien du tissu social collectif. Nous nous engageons à faire plus et à faire mieux pour le Québec et ses régions. Nous sommes pleinement conscients que nos communautés souhaitent comprendre ce que nous proposons comme changements et c’est ce que nous allons accomplir sur le terrain sans relâche. François Legault est un chef inspirant et nous avons le pouvoir de faire changer les choses et peut-être d’écrire une nouvelle page de notre histoire politique », a poursuivi l’ancien conseiller municipal à La Baie.

Dans son communiqué, la CAQ rappelle des engagements en santé qui auraient un impact dans la région. Ces propositions ont été présentées par François Paradis, député de Lévis. Une fois élue, la formation politique s’engagerait à réduire à 90 minutes maximum le temps d’attente à l’urgence pour voir un médecin et revoir le mode de rémunération des omnipraticiens pour payer à la prise en charge plutôt que seulement à l’acte. Selon les deux candidats caquistes, ces propositions auront des répercussions directes sur les citoyens du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

La formation a annoncé également « qu’ils seront bientôt rejoints par deux autres collègues qui compléteront l’équipe du changement au Saguenay-Lac-Saint-Jean ».