Le candidat libéral dans Jonquière, Tommy Pageau, fait encore parler de lui.

Congédié par l'Agence du revenu

Le curriculum vitae de Tommy Pageau publié sur le site internet du Parti libéral du Québec ne fait aucune mention d'un emploi à l'Agence du Revenu du Canada que le candidat dans Jonquière a occupé pendant huit mois, avant d'être congédié en décembre 2009.
Au PLQ, on assure que le départ de M. Pageau de l'Agence a été causé par une « mésentente avec un supérieur » alors que le Jonquiérois était en période de probation. Le Quotidien a joint le responsable des communications de l'Agence, qui n'a pu donner de détails sur le motif du congédiement, se limitant à confirmer que M. Pageau avait déjà été, mais n'était plus, à l'emploi de l'Agence.
Au www.plq.org, on affirme que « M. Pageau se lance sur le marché du travail en occupant successivement le poste de directeur commercial de deux concessionnaires automobiles de la région. Il poursuivra sa carrière en occupant la présidence de ACP Groupe, une compagnie informatique qui a le vent dans les voiles ».
L'actuel président d'ACP Groupe inc a été directeur commercial chez Kia Harold Auto de janvier à septembre 2011 et a occupé le même poste chez Rocoto Toyota de décembre 2007 à février 2009. M. Pageau a travaillé pour l'Agence du 20 avril au 9 décembre 2009, soit après avoir travaillé pour Rocoto Toyota.
« Dans un curriculum vitae, tu n'écris pas tous tes emplois, c'est normal. Tu essaies d'alléger le tout », affirme la directrice des communications du PLQ, Gabrielle Collu.
Elle assure que la raison du congédiement est une mésentente avec un supérieur. Mme Collu a envoyé au Quotidien le relevé d'emploi de M. Pageau. On peut y lire, sous la rubrique « Observation », que le candidat libéral a été renvoyé en cours de période de probation. « Il n'est aucunement question de fraude, assure Mme Collu. C'est simplement une fin de contrat en cours de période de probation. »
Sur le profil LinkedIn (réseau social professionnel) du candidat, il n'y a guère plus d'informations concernant son passage chez cet employeur.
Études
Par ailleurs, toujours sur le site internet du PLQ, on peut lire : « Il (Tommy Pageau) a fait des études en administration et en économie à l'Université Bishop's et à Mount Allison University du Nouveau-Brunswick, où il combine football et études. »
M. Pageau a étudié six mois à Bishop's et vécu deux ans à Sherbrooke, selon les informations contenues dans un jugement paru en 2010 sous la présidence du juge Pierre Lortie et qui concernait une histoire de déclarations mensongères à un assureur afin d'obtenir une indemnisation plus généreuse.
Sur le profil LinkedIn de M. Pageau, il écrit avoir été inscrit au baccalauréat en administration à Bishop's de 2003 à 2003 et à la mineure en économie à Mount Allison University de 2010 à 2010.
Manchettes
Tommy Pageau a fait la manchette, au cours des derniers jours, pour une histoire de déclarations mensongères à un assureur pour tenter d'obtenir une indemnisation plus généreuse. Dans un jugement en lien avec cette histoire paru en juin 2010 sous la présidence du juge Pierre Lortie, on peut lire que « le demandeur ne déclarait pas ses profits à l'impôt ». Il a toutefois été impossible, hier, de lier cette information au congédiement de M. Pageau par l'Agence. Les gestes reprochés se sont produits en 2006 et le jugement a été rendu en 2010.
Le jeune homme d'affaires a aussi retenu l'attention pour avoir publié ce commentaire sur Facebook : « Vous êtes les 2 seuls péquistes de mon facebook et tab% #^** que vous êtes tannant, vous l'aurez jamais votre pays fac sacrer nous la paix avec sa, point final! (sic) »