Luc Vandal, directeur général des ventes chez Bell Aliant, Dominique Trudel, vice-présidente régionale du service à la clientèle, et Jeff Bujold, directeur de programme, étaient présents, hier, pour la première démonstration régionale du service FibreOP dans le cadre du Festival internantional des Rythmes du Monde de Saguenay.

Comme une autoroute à voies illimitées

La fibre optique voyage à la vitesse de la lumière, n'impose aucune limite de bande passante et pourra soutenir les besoins technologiques de demain.
Cette nouvelle technologie a été présentée à certains gens d'affaires et au grand public, hier, dans le cadre du Festival international des Rythmes du Monde de Saguenay. Des techniciens seront d'ailleurs présents au kiosque Bell érigé sur la rue Racine pour réaliser des démonstrations et répondre aux questions des curieux jusqu'à la fin de l'événement.
Les techniciens comparent le nouveau service FibreOP à une autoroute au nombre de voies illimitées. Avec raison, puisque les vitesses de téléchargement et de téléversement n'auront rien à voir avec l'offre actuelle, soutiennent-ils.
Si la vitesse atteint actuellement un débit binaire de 15 mégabits par seconde en aval (téléchargement) et d'un mégabit en amont (téléversement), ces données s'élèveront désormais jusqu'à 250 Mb/s et 30 Mb/s, respectivement. Lors de la démonstration, un film complet de type DVD a été téléchargé en quelque 30 secondes. Même résultat pour un album de musique.
En plus de sa rapidité, la fibre de verre offre une qualité d'image impressionnante. Le service FibreOP permettra également d'avoir un nombre illimité d'appareils branchés au Wi-Fi, de s'adonner à quatre activités simultanément, d'enregistrer jusqu'à 300 heures de contenu et d'accéder à des applications telles que Twitter, Facebook et MétéoMédia. Bien entendu, le contenu sur demande est encore bien présent.
Des forfaits répondant aux besoins de tous les types de consommateurs seront disponibles, assurent les représentants Bell rencontrés hier.
Ceux-ci prendront les noms des gens intéressés à obtenir ce service lorsque celui-ci sera disponible dans la région, tout au long du festival.
À la suite d'un investissement de 70 millions de dollars de la part de Bell Aliant, les villes d'Alma, Roberval, Saint-Félicien et Saguenay auront accès au réseau entièrement optique, dès l'automne.
L'entreprise a fait cette annonce le 15 juillet, à l'échelle provinciale. Outre les quatre villes de la région, l'investissement s'adresse également à Victoriaville, Thetford Mines et Rivière-du-Loup.
Une quinzaine d'emplois seront créés dans la région pour le domaine des ventes par cet investissement.
Des travailleurs s'activent déjà sur le terrain régional pour mettre en place le réseau. Cela explique le fait que certains résidants ont peut-être aperçu des techniciens de Bell sur leur terrain, en train d'installer la fibre.