Le conseiller municipal Kevin Armstrong a reçu son diagnostic mardi. Il devra se déplacer en fauteuil roulant pendant environ 24 heures, jusqu’à la soirée-bénéfice prévue au Calypso mercredi soir.

Clowns thérapeutiques: le diagnostic est tombé

Les plâtres, colliers cervicaux et fauteuils roulants étaient nombreux, mardi, au CHSLD des Chênes de Jonquière. Les sourires étaient également abondants, puisque ces « blessures » ont été diagnostiquées pour une bonne raison.

L’organisme Clowns thérapeutiques Saguenay a procédé au diagnostic public des neuf personnalités impliquées dans la campagne de financement nommée Diagnostic. Chaque personne doit vivre avec une mobilité réduite jusqu’à la soirée-bénéfice, mercredi soir, au Calypso de Jonquière. C’est à ce moment que le montant total amassé sera dévoilé, mais les clowns thérapeutiques souhaitent récolter 35 000 $. Plus de 175 personnes sont attendues.

« C’est notre campagne annuelle et elle nous permet de continuer de nos activités. C’est vraiment énorme pour nous. Sans être un calcul exact, le montant récolté représente environ le tiers de tout notre financement annuel », a indiqué Josée Gagnon, cofondatrice de Clowns thérapeutiques Saguenay en compagnie de Moira Scheffer-Pineault.

Clowns thérapeutiques Saguenay est un organisme qui vient en aide aux personnes dans le besoin dans des hôpitaux et CHSLD de la région. Le but est de briser la solitude et l’isolement pour les personnes vivant dans la souffrance et la maladie.

Lors de la soirée au Calypso, les comédiens de Clowns thérapeutiques offriront des numéros théâtraux aux invités, histoire de faire découvrir leur univers parfois méconnu.

« Nos numéros vont refléter le travail qu’on fait, basé sur les émotions, a fait savoir Josée Gagnon. On ne fait pas uniquement rire les gens, il y a beaucoup de profondeur. On veut faire comprendre aux invités ce qu’on fait et ce qu’on vit. »


« C’est notre campagne annuelle et elle nous permet de continuer de nos activités. C’est vraiment énorme pour nous. Sans être un calcul exact, le montant récolté représente environ le tiers de tout notre financement annuel. »
Josée Gagnon

Kevin Armstrong amoché

Le conseiller municipal Kevin Armstrong fait partie des diagnostiqués « Platine », en compagnie de Julie Duval et Marc St-Gelais. Les trois doivent chacun amasser 5000 $ d’ici la fin de la campagne de financement. M. Armstrong, avec son grand courage, est venu en aide à sa conjointe lors d’une sournoise attaque d’un ours ! Chanceux dans sa malchance, il s’en est tiré avec un déplacement de la colonne vertébrale et une fracture de la cheville, de sorte qu’il doit se déplacer en fauteuil roulant. Heureusement pour lui, il sera libéré de ses maux mercredi soir.

« Je connaissais peu la mission de Clowns thérapeutiques lorsqu’on m’a approché et j’ai compris toute l’importance de l’organisme dans le milieu, a mentionné Kevin Armstrong. J’ai été jumelé avec un clown lors d’une visite en CHSLD et c’est fou de constater l’approche et tout le bien que ça peut procurer. Le personnel d’un CHSLD n’a pas nécessairement le temps de donner de l’amour de façon aussi pure que les gens de Clowns thérapeutiques. J’ai passé trois heures au CHSLD de la Colline et j’ai été à même de constater que le travail est sérieusement formidable. »