Alexandre Cloutier a offert son appui aux travailleurs en lock-out, hier.

Cloutier appuie les travailleurs

Environ 150 personnes, dont le candidat à la chefferie du Parti Québécois, Alexandre Cloutier, ont apporté leur appui aux 450 travailleurs en lock-out du Syndicat démocratique des employés de garage (CSD) lors d'une manifestation tenue hier midi devant le concessionnaire Arnold Chevrolet Cadillac.
Cette manif fait suite à la décision des leaders des centrales syndicales prise le 5 mars dernier d'organiser mensuellement une activité d'appui aux travailleurs. Les personnes présentes, parmi lesquels des représentants de syndicats municipaux, des communications et autres, n'ont pas hésité à utiliser toutes sortes de systèmes sonores pour faire connaître leur présence jusque sur les terrains du concessionnaire.
Prenant la parole devant les travailleurs, M. Cloutier a déclaré que le conflit de travail avait assez duré en mentionnant qu'il était temps que le gouvernement Couillard et le ministre Sam Hamad utilisent l'expertise gouvernementale pour tenter d'en arriver à une entente. M. Cloutier a ajouté qu'il était inconcevable, à l'approche de la tenue du sommet économique régional, le 18 juin, que les 450 travailleurs et leur famille soient laissés à la rue. Interrogé afin de savoir s'il espérait voir son adversaire Pierre Karl Péladeau se présenter un jour sur une ligne de piquetage, M. Cloutier a dit espérer que oui. «Je suis venu exprimer ma solidarité. Je l'ai fait à plusieurs reprises au Lac-Saint-Jean», a déclaré le député de Lac-Saint-Jean.
Georges Bouchard, président du syndicat, a mentionné que si le conflit n'est pas réglé en juin, les organisateurs du sommet économique trouveraient les lock-outés sur leur chemin.
Soulignons que le médiateur mandaté par le ministre du Travail a convoqué les dirigeants de la Corporation des concessionnaires pour le 17 avril tandis les représentants des syndiqués sont invités à se présenter devant lui le 30 avril.